La tornade rock Sate s'abat sur la France avec "RedBlack & Blue"

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 05/03/2017 à 11H04, publié le 28/02/2017 à 10H39
Sate "RedBlack & Blue" pochette

Sate "RedBlack & Blue" pochette

© DR

Sate va passer le mois de mars en France. La chanteuse canadienne à l'énergie débordante est en tournée avec son premier album sorti en octobre dernier, "RedBlack & Blue". Un opus très punk rock aux racines blues et funk évidentes, qu'elle dédie aux trois femmes de sa vie : sa mère, sa fille et sa soeur.

Placez "RedBlack & Blue" sur votre platine et fermez les yeux. Voici "Warrior", le premier titre qui vous saute aux oreilles.
Cela ne vous rappelle pas quelqu'un ? Moi, je m'attendais à voir surgir Tina Turner, et je n'étais pas très loin du compte puisque Sate, de son vrai nom Saida Baba Talibah, revendique l'influence de la reine Tina ; comme elle revendique celle de Black Sabbath ou de Jimi Hendrix.

C'est donc ce qui donne ce son si particulier, ce concentré de riffs survitaminés signés Darren Glover ou Ricky Tillo qui se partagent l'album. Le ton est donné, vite confirmé par "What Did I Do", qui commence comme une complainte blues avant de s'envoler en rock bien senti.

Sate a rassemblé dans "RedBlack & Blue" les 3 EP qui l'ont fait connaître et qui sont représentés par ses 3 animaux fétiches : le rouge-gorge, la panthère noire et le papillon morpho bleu qui représentent eux-mêmes les trois personnes qui comptent le plus dans sa vie : sa mère, sa fille et sa soeur.

Cette mère, Salomey Bey, grande figure du blues canadien qui lui a donné ce goût pour la musique ; avec qui elle a partagé la scène au légendaire Hall Massey de Toronto. Cette mère atteinte de démence depuis 2001 et avec qui elle ne peut plus communiquer.

C'est un album où il est beaucoup question d'humanité, de quête de vérité et d'amour, de vulnérabilité mais aussi de colère, mais pas de désespoir.
Le premier opus de Sate est à l'image de la chanteuse, un concentré d'énergie, à l'image de "Feel"qui vous fait lever de votre chaise et vous donne envie de vivre ça en live.


Il n'y a que deux titres dans lesquels Sate ralentit le rythme, "The Answer" et "Peace" qui referme l'album. Portée par l'orgue de Joel Joseph, Sate y dit son espoir de paix : qu'elle touche les êtres qui lui sont chers et qu'elle la guide sur le chemin qui lui reste à faire. Un dernier titre qui explose en un magnifique et vertigineux chorus chargé d'émotion.

N.B. Très touchée par la situation de sa mère, Sate reverse 10% de ses revenus à l'association Alzheimer Canada.

Sate en tournée en France
9 Mars Lille / L’Aéronef
10 Mars  Bron / le Jack Jack
15 Mars Nantes  / Le  Ferrailleur
16 Mars La Rochelle /  La Sirène
17 Mars St Lô /  Le normandy
18 Mars Chateaulin  / Le  Run ar Puns
22 Mars – Bonn, Harmonie, Rockpalast Crossroads - Germany
23 Mars Tours / Le Temps Machine
24 Mars Savigny le Temple / L’empreinte
25 Mars : Beauvais / Festival Du Blues Autour du Zinc

Alerte résultats de la présidentielle 2017
M'alerter dès que les résultats seront publiés !