L'univers fantasmagorique du collectif Iceberg aux Trans Musicales

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/12/2012 à 11H56, publié le 06/12/2012 à 17H54
Le collectif Iceberg en concert au Trans Musicales pour son conte musical Licornia

Le collectif Iceberg en concert au Trans Musicales pour son conte musical Licornia

© France3/Culturebox

La 34e édition des Trans Musicales de Rennes a ouvert ses portes mercredi soir dans la cité bretonne. En ouverture, la création pop rock du collectif bordelais Iceberg présentait "Licornia" son conte musical inspiré de l'imaginaire mystique du Sylphide de Brighton. Manque de préparation ? Iceberg loupe la marche du spectacle, et offre un concert, sans plus.

Un an après la résidence remarquable du label clermontois Kütu Folk, le patron du festival Jean-Louis Brossard a donné carte blanche au collectif Iceberg. Ce groupe de musiciens issus de la scène bordelaise, qui réunit notamment Crane Angels, Petit Fantôme,  Botibol et Strasbourg, investit l’Aire Libre le temps de quatre soirées baptisées "High On Democracy".

Chaque soir, deux concerts sont proposés en préambule à la création "Licornia", un conte musical expérimental écrit tout spécialement pour les Trans Musicales 2012 et interprété chaque soir par une vingtaine de musiciens.

La trame de ce conte se veut onirique: "Licornia " est une lointaine planète paradisiaque mais inhabitée. Elle décide de prendre corps sous la forme d'une femme et de se rendre sur terre...

 

 

Les Trans Musicales de Rennes ont lieu jusqu'au 9 décembre 2012