Jean-Patrick Capdevielle, le libertaire individualiste, sort un nouvel album

Par @Culturebox Rédacteur en chef adjoint de Culturebox
Mis à jour le 28/05/2016 à 11H50, publié le 24/05/2016 à 15H35
Jean-Patrick Capdevielle à Gien

Jean-Patrick Capdevielle à Gien

© France 3 / Culturebox

Jean-Patrick Capdevielle s'était fait très rare. 37 ans après son tube "Quand t'es dans le désert", il sort un nouvel album, "Bienvenue au Paradis", grâce au financement participatif. Pour remercier ses donateurs, il a donné un concert la semaine dernière à Gien.

Jean-Patrick Capdevielle, il faut bien l'avouer, avait un peu disparu des radars depuis quelques années. 25 ans, pour être plus précis, sans scène et donc sans présence médiatique. Lui qui avait connu les feux des projecteurs en 1979 avec "Quand t'es dans le désert", puis à un degré moindre avec "Salomé", s'est fait très rare au fil des années.

En 1979 "Les Enfants des ténèbres et les Anges de la rue", qui l'avait propulsé sous les projecteurs et dont était extrait "Quand t'es dans le désert", avait été sacré album de platine et vendu à 450.000 exemplaires. 

La semaine dernière, entouré de musiciens bénévoles de la région, il a invité 200 fans à Gien pour les remercier de l'avoir aidé à financer via Kiss Kiss BanK BanK son nouvel album "Bienvenue au Paradis". Le public a pu en découvrir des extraits, comme "Mister Grey, Mister Blue" dont voici la maquette.

Le public attendait aussi, bien entendu, l'incontournable tube qui s'est transmis de génération en génération, comme dit un fan.

Et dire que "Quand t'es dans le désert" aurait pu passer inaperçu. C'était la face B du premier single de l'album "Les Enfants des ténèbres et les Anges de la rue". Mais les programmateurs radio en ont décidé autrement et en ont fait un hymne générationnel.

Libertaire individualiste plus que chanteur engagé

Avec cette chanson qui ne mâchait pas ses mots à l'égard des gouvernants de l'époque (VGE et Raymond Barre), Jean-Patrick Capdevielle s'est vu coller une étiquette de chanteur engagé.

Une étiquette que l'intéressé aujourd'hui corrige légèrement : "Engagé voudrait dire que je suis engagé derrière une idéologie, une structure politique mais c'est pas du tout ma nature. Moi je suis d'une tendance qui est honnie des politiciens, je suis un libertaire individualiste."

Jean-Patrick Capdevielle a gardé de nombreux fans. Pour preuve, son projet de nouvel album lancé le 15 avril 2015 sur la plateforme participative a rapidement attiré les contributeurs. En quatre jours l'objectif de 30.000 euros a été atteint et même largement dépassé ce qui lui a permis d'enregistrer l'album entre Londres et Paris.

"Bienvenue au Paradis" contient 11 titres et est  disponible uniquement sur internet