Iggy Pop rend hommage à David Bowie sur scène à New York

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 24/02/2016 à 17H45, publié le 24/02/2016 à 17H33
Iggy Pop le 22 février 2016 au Carnegie Hall, durant le concert de charité annuel pour la Maison du Tibet.

Iggy Pop le 22 février 2016 au Carnegie Hall, durant le concert de charité annuel pour la Maison du Tibet.

© Theo Wargo / Getty Images North America / AFP

Iggy Pop a rendu hommage en musique à son ami et mentor David Bowie, lundi soir, au Carnegie Hall de New York. Il a interprété deux chansons du Thin White Duke au concert annuel de charité pour la Maison du Tibet, dont il est un habitué. Regardez.

"The Jean Genie" avec le Patti Smith Group

Vêtu d'un élégant costume bleu, et entouré du groupe de Patti Smith (sans Patti Smith), Iggy Pop a d'abord interprété "The Jean Genie".

 

"Tonight" en duo avec Sharon Jones

Il a ensuite chanté "Tonight" qu'il avait co-écrite avec Bowie pour son propre album "Lust For Life". Il l'a interprétée en duo avec Sharon Jones, à la façon dont David Bowie l'avait fait avec Tina Turner sur son album "Tonight" en 1984.

"Voici une autre de ses chansons, paroles et musique, j'ai eu la chance de l'enregistrer en premier mais avec son aide et ses conseils", a expliqué l'Iguane en introduction. "Il l'a fait ensuite lui même avec Tina Turner. C'est une merveilleuse et élégante chanson aux paroles d'une simplicité trompeuse, et je pense que ce sont les bonnes paroles pour le présent et pour ce soir."
 

"Il m'a beaucoup appris"

En janvier, Iggy Pop avait déjà rendu hommage à David Bowie, peu après sa mort le 10 janvier. "Ce type m'a sauvé de l'anéantissement professionnel et peut-être même personnel – c'est aussi simple que cela. Il m'a ressuscité", avait-il déclaré au New York Times.

"Plus que n'importe quel autre musicien rock, David Bowie était intéressé par les gens - vraiment intéressé. (...) J'ai beaucoup appris de lui", avait-il ensuite souligné dans Rolling Stone. "Il était extrêmement curieux et avait des valeurs esthétiques absolues. (...) J'ai entendu pour la première fois les Ramones, Kraftwerk et Tom Waits grâce à lui."

"On peut voir ce que j'ai appris de David en tant que performer en regardant des enregistrements de la tournée solo que j'ai effectuée l'an dernier. Je tiens ma position - David savait faire ça. Garde tes bras loin du torse. Mets un pied en avant. Parfois un tout petit peu de mouvement vaut mieux que beaucoup - un petit peu à gauche, un petit peu à droite."

"David n'était pas du genre à laisser perdre un morceau de musique : il ne gâchait aucune idée. (...) Voilà une autre chose très importante qu'il m'a apprise : ne rien jeter."