Grammys : Kanye West s'offre une prise de Beck

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 09/02/2015 à 19H46, publié le 09/02/2015 à 17H43
Kanye West et Kim Kardashian aux Grammys le 8 février 2015.

Kanye West et Kim Kardashian aux Grammys le 8 février 2015.

© Larry Busacca / Getty Images North America / AFP

On le sait, Kanye West sait toujours se faire remarquer en contestant les résultats lors des cérémonies de remises de prix. Les Grammys remis dimanche soir n'ont pas fait exception. Kanye a bondi sur scène au moment où Beck recevait le prestigieux prix du Meilleur album de l'année pour "Morning Phase". Mais il s'est retenu jusqu'en coulisses, où il a finalement laissé éclater sa colère.

Kanye demande à Beck de "rendre sa récompense"

"Beck doit respecter les artistes et rendre sa récompense à Beyoncé" qui la mérite davantage pour son album "Beyoncé" paru en 2013, a déclaré Kanye West au micro d'E! television (vidéo ci-dessous).

"Quand vous faites régresser l'art, que vous ne le respectez pas et que vous giflez en plein visage ceux qui produisent des morceaux monumentaux, c'est irrespectueux", s'est emporté le rappeur. "S'ils veulent que de vrais artistes continuent de monter, ils doivent arrêter de jouer avec nous, nous on ne joue plus", a-t-il ajouté à l'adresse de l'industrie musicale. "Je suis ici pour me battre pour la créativité." Beck assure qu'il n'est pas vexé

Beck a pris la chose avec flegme et classe. "J'étais si excité qu'il vienne", a-t-il déclaré à US Weekly durant la fête qui a suivi. "Il méritait d'être sur scène autant que quiconque. Combien de grands disques a-t-il sorti ces cinq dernières années, n'est-ce pas ?". 

Il a assuré ne pas être vexé par la tirade du rappeur. "Je pensais qu'elle (Beyoncé) allait gagner. Come on, c'est Beyoncé ! On ne peut pas contenter tout le monde. Je l'aime (Kanye) toujours et je pense que c'est un génie. J'aspire à faire ce qu'il fait." 

Les précédents dérapages de Kanye West

Kanye West n'en est pas à son coup d'essai. En 2009, avait déjà fait irruption sur la scène des MTV Video Awards au moment où la jeune Taylor Swift recevait le prix de la meilleure vidéo pour une artiste féminine, lui avait arraché le micro des mains en expliquant que Beyoncé méritait bien plus le prix.

Autre dérapage mémorable en 2006, sur la scène des European MTV Music Awards. Alors que Justice (qui s'était fait excuser et était représenté par So-Me et le réalisateur Jérémy Rozan) obtenait le Clip de l'année pour "We Are Your Friends", Kanye était monté sur scène légèrement éméché et s'était emparé du micro en protestant.

Le rappeur avait assuré que son clip ("Touch the sky") méritait davantage ce prix car il "a coûté un million de dollars" et "il y a Pamela Anderson dedans!". "Vous perdez toute crédibilité en ne me remettant pas ce prix", avait-il conclu.

Dimanche, le rappeur n'a pas eu besoin d'intervenir sur scène

On comprend que les téléspectateurs et le public des Grammys aient tremblé dimanche en voyant bondir Kanye West sur scène au moment où Beck recevait son prix des mains de Prince. Mais, comme s'il se retenait au dernier moment, il n'a rien dit car il n'en avait pas besoin : il se serait auto-parodié. En coulisses, il a cependant reconnu que ce geste n'était pas innocent et qu'en référence à ses précédents dérapages il constituait en soi "une protestation". Moralité : Kanye n'a même plus besoin d'ouvrir la bouche pour être entendu.