Genesis : le tribute band The Musical Box en tournée en France

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Publié le 22/11/2016 à 09H33
"A flower ?" s'interrogeait Peter Gabriel dans "Supper's ready" (album Foxtrot), un morceau de bravoure repris par le tribute band The Musical Box

"A flower ?" s'interrogeait Peter Gabriel dans "Supper's ready" (album Foxtrot), un morceau de bravoure repris par le tribute band The Musical Box

© DR

Formé en 1993, le groupe québécois The Musical Box célèbre les Anglais de Genesis en rejouant à l'identique leurs chansons et en reprenant les costumes et la mise en scène de leurs concerts. Leur spectacle actuel "Black Show" rend hommage à la tournée "Selling England by the Pound", du nom du légendaire album de 1973. Ils jouent ce soir à Paris, mercredi à Lille et dimanche à Clermont-Ferrand.

Fondé en 1967 par Peter Gabriel, Tony Banks, Mike Rutherford et Anthony Phillips, alors élèves de la très respectacle Charterhouse School, puis renforcé notamment par Phil Collins et Steve Hackett, le groupe Genesis a connu plusieurs époques, abordé différents styles, porté par trois voix différentes (Peter Gabriel, Phil Collins, puis Ray Wilson pour un ultime opus, un peu oublié, en 1997). Pour de très nombreux fans, l'âge d'or du groupe demeure la période 1969-1975, celle où Genesis jouait un rock progressif - un genre musical à mi-chemin entre rock et musique symphonique avec d'épiques envolées instrumentales - à la fois poétique, tourmenté et très théâtral sous l'influence de Peter Gabriel.

C'est un pan de cette période mythique que célèbre le spectacle actuel, "Black Show", de The Musical Box, le groupe québécois s'étant baptisé ainsi en référence à l'une des chansons-culte de l'album "Nursery Cryme" (1971). Le "tribute band" s'est formé à Montréal en 1993 pour célébrer le vingtième anniversaire de "Selling England by the Pound", l'un des disques cultes des amoureux du "vieux" Genesis. C'est la seule formation à avoir obtenu, de la part de Peter Gabriel et du reste du groupe, l'autorisation de se produire sur scène avec ce répertoire, ainsi qu'un accès privilégié aux archives, photos, diapos projetées lors des concerts, enregistrements audio des concerts, films super-8 mm...

The Musical Box fait revivre sur scène la chanson ""Dancing with the moonlight knight", morceau d'ouverture de "Selling England by the Pound", le 18 novembre 2014 à Genève

Grâce à cette documentation inestimable, complétée par l'aide des membres du groupe et de personnes ayant participé aux tournées de Genesis, The Musical Box a pu reconstituer le déroulement et la scénographie des spéctacles, redessiner masques, maquillages et jeux de scène (surtout pour Peter Gabriel qui concentrait à l'époque toute l'attention sur lui), costumes, accessoires, décors, éclairages et effets spéciaux, le plus fidèlement possible. Côté musique et sons, les Québécois ont acquis des instruments et un matériel de sonorisation identiques à ceux de Genesis. Mike Rutherford leur a fourni une de ses guitares. The Musical Box a eu la chance de recevoir sur scène la visite de certains membres du groupe - Steve Hackett, Phil Collins -, illustrant une fois de plus la confiance et le soutien que Genesis leur accorde.

Au fil du temps, The Musical Box a reconstitué différents spectacles de Genesis : après la première résurrection scénique de "Selling England by the Pound", le groupe québécois a fait revivre les shows des tournées "Nursery Cryme" (1971), "Foxtrot" (1972) ainsi que le légendaire "The Lamb lies down on Broadway", le dernier album - double - enregistré avec Peter Gabriel en 1974. Jusque-là, le groupe s'est aventuré une seule fois à recréer un show du Genesis post-gabrielien, en 2008, avec le somptueux répertoire de "A Trick of the Tail" (1976), le premier disque dans lequel Phil Collins chantait en leader.

"Black Show" fait revivre la tournée 1973-74

Le spectacle "Black Show" reprend le programme de la tournée 1973-74 "Selling England by the Pound", dont une représentation fut captée le 21 avril 1974 à Montréal par une caméra en super 8, devenant par la suite un document de référence. La set-list de cette tournée intégrait plusieurs extraits de "Selling..." : des morceaux de bravoure comme "Firth of Fifth", "Dancing with the Moonlight Knight" ou "The Cinema Show", le single à succès "I know what I like" mais aussi "More fool me", discrète ballade de fin de face A du 33 tours restée historique car c'est la première fois que Phil Collins chantait en leader. Le spectacle incluait aussi le titre "The Musical Box" et deux extraits de "Foxtrot" : "Watcher of the Skies" et la fameuse suite de 23 minutes "Supper's Ready"... Autant dire que ce spectacle rassemble des monuments du répertoire du rock progressif.

Un teaser comprenant des extraits de "Watcher of the Skies" et "Supper's ready", des morceaux sortis autrefois sur l'album "Foxtrot" (1972)

Depuis 1995, c'est le chanteur Denis Gagné qui possède le redoutable privilège d'incarner Peter Gabriel et d'endosser les habits de tous les personnages que cet ancien grand timide - qui a étudié le mime dans sa jeunesse - créait et faisait vivre avec sa gestuelle poétique et ses costumes improbables. En 23 ans, au total, plus d'une quinzaine de musiciens se sont succédé dans les rôles des différents membres du groupe. "Le gars qui fait Peter Gabriel est génial", a approuvé le claviériste Tony Banks, cité dans le dossier de presse.

"Non seulement ils parviennent à avoir le son, mais également l'identité visuelle, il semble que rien ne soit trop difficile pour eux", s'est émerveillé le guitariste virtuose Steve Hackett. "Je les ai vus à Bristol avec mes enfants afin qu'ils puissent voir ce que faisait leur père", a confié de son côté Peter Gabriel. Au vu de la longévité de ce groupe, et des échos parvenus de leurs concerts, le public s'avère conquis et en redemande.

Du côté deS Ex-Genesis : Steve Hackett à Paris en 2017

Pour ceux dont la nostalgie de Genesis reste coriace et qui guettent - aussi - les nouvelles des anciens membres du groupe, Steve Hackett va revenir jouer à Paris l'année prochaine, après des passages ces dernières années à l'Olympia ou l'Alhambra. Le 26 mars 2017 au Trianon, il présentera un nouvel album, et, comme à son habitude, il ravira le public avec quelques moments d'anthologie du répertoire de Genesis.

Bien sûr, tout fraîchement sorti de sa retraite, Phil Collins est également attendu à Paris, à Bercy, en juin prochain, mais il risque fort de consacrer son tour de chant à son foisonnant répertoire en solo. Inutile de dire que son grand retour a réveillé de vieux espoirs d'une reformation du groupe. Quant à Peter Gabriel, après une tournée estivale en Amérique du Nord avec Sting et la publication de deux chansons inédites, il semble surtout se consacrer, ces derniers temps, à différentes causes de défense des droits de l'Homme.

The Musical Box "Black Show" en tournée en France
Mardi 22 novembre 2016, 20H, à Paris, Salle Pleyel
Mercredi 23 novembre, 20H, à Lille, Théâtre Sébastopol
Dimanche 27 novembre, 19H, à Clermont-Ferrand, Coopérative de Mai
> L'agenda de The Musical Box

The Musical Box
Denis Gagné ("Peter Gabriel", chant, flûte, percussions)
Guillaume Rivard ("Tony Banks", claviers, guitare 12 cordes, chœurs)
Sébastien Lamothe ("Mike Rutherford", basse, guitare 12 cordes, chœurs
Marc Laflamme ("Phil Collins", batterie, percussions, chœurs)
François Gagnon ("Steve Hackett", guitare électrique, guitare acoustique, guitare 12 cordes)