Rock en Seine, un festival sous haute surveillance et sous brumisateur

Par @Culturebox
Mis à jour le 27/08/2016 à 18H31, publié le 27/08/2016 à 18H13
Sécurité à Rock en Seine © France 2

Rock en Seine bat son plein ! Les concerts s'enchaînent depuis hier sous une chaleur de plomb mais aussi sous haute surveillance. Cette année, les organisateurs ont mis les bouchées doubles pour que les festivaliers s'éclatent l'esprit tranquille grâce à des mesures de sécurité renforcées.

Etat d'urgence oblige, les organisateurs de Rock en Seine ont déployé les grands moyens. 400 personnes sont mobilisées pour assurer l'accueil, le confort et surtout la sécurité des festivaliers attendus jusqu'à demain soir au Domaine de Saint Cloud, aux portes de Paris. "On a augmenté les effectifs d'environ 30 à 40 %", précise François Missonnier, le Président du Festival.  

Fouille des sacs, palpations, pas question cette année d'accéder aux concerts sans passer les contrôles de sécurité. Une obligation à laquelle le public se plie de bonne de grâce. 

P.Forgue/S.Thiebbaut/M.Cargnino/M.Chailleby


Ambiance très chaude !

Autre préoccupation cette année, la chaleur caniculaire. Alors pour éviter les coups de chauds, il y a les traditionnels points d'eau, pris évidemment d'assaut mais aussi des brumisateurs géants. Un rafraîchissement plus que nécessaire avant d'accéder aux salles de concerts où l'atmosphère est torride. Il faut dire que cette année encore, la programmation à de quoi enflammer le public.

Hier soir par exemple, le groupe de rock irlandais, Two Door Cinema Club et le trio de DJ, Birdy Nam Nam ont fait considérablement grimper la température. 
Concert du groupe irlandais, Two Door Cinema Club à Rock en Seine

Concert du groupe irlandais, Two Door Cinema Club à Rock en Seine