Festival Rock en Seine

du 25 au 27 août 2017

Rock en Seine siffle la fin des festivals d'été avec Iggy Pop en tête d'affiche

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/08/2016 à 17H13, publié le 23/08/2016 à 15H54
Iggy Pop est l'une des têtes d'affiches de Rock en Seine 2016. 

Iggy Pop est l'une des têtes d'affiches de Rock en Seine 2016. 

© Ed Stone/Shutterstock/SIPA

Rock en Seine s'apprête à clôturer la saison estivale du 26 au 28 août, au Domaine national de Saint-Cloud (près de Paris). Pour cette 14e édition, un seul mot d'ordre : "Let's Dance", clin d'oeil au titre de David Bowie. Le festival inaugure le "dancing", un espace dédié à la danse. Cette année encore, Culturebox vous propose de suivre en direct ou en replay les meilleurs moments du festival.

Il a marqué 2016 avec l'introspectif "Post Pop Depression", son 17e album studio. Fidèle à ses habitudes, Iggy Pop devrait exhiber ses biceps dimanche sur la grande scène de Rock en Seine. Pour accompagner l'infatigable Iguane de 69 ans, Josh Homme (Eagles of Death Metal), le guitariste Dan Fertita (Dead Weather) et le batteur Matt Helders (Arctic Monkeys) seront de la partie. Et visiblement, le rockeur est prêt "to kick some ass" (littéralement, "botter des fesses").

Parmi les groupes incontournables à voir cette année, il y aura aussi The Last Shadow Puppets, Massive Attack, Foals, Birdy Nam Nam ou encore les revenants SUM 41. Et côté électro les fleurons de la french touch Cassius qui reviennent vendredi avec un nouvel album ensoleillé, mais aussi Flavien Berger, Breakbot,et Soulwax, qui clôtureront les soirées. 

De La Femme à Bombino, un aller simple France-Niger

Pour entendre du français, il faudra jeter un coup d'œil aux concerts de La Femme, Grand Blanc, Tim Dup, O ou Adrien Soleiman, qui figurent parmi nos groupes à suivre cette année à Rock en Seine. Mention spéciale pour les solaires Djeudjoah & Lieutenant Nicholson avec le bien-nommé "Soleil au réveil". Aussi enjoués que ce duo, les Naïve New Beaters ont été rajoutés in extremis à la programmation. Malgré le titre de leur dernier album "A la folie", le trio français chante en anglais.

Direction le Niger avec le guitariste et chanteur Bombino. Après son album "Nomad" (2013), produit par Dan Auerbach des Black Keys, il revient cette année avec "Azel". Le blues venu du désert se jouera aussi avec Imarhan, groupe touareg algérien dans la lignée de Tinariwen. Après dix ans passés à arpenter le Sahara, le quintet a sorti son premier album éponyme cette année. 

Les mélodies jazzy de "Take Me to The Alley", dernier album de Gregory Porter, seront à retrouver dimanche sur la scène de la Cascade (et à suivre en live sur Culturebox, ainsi que de nombreux autres concerts).  

Rock en Seine fait la part belle au rap

Les amateurs de rap ont l'embarras du choix cette année avec le remarquable Anderson. Paak, Logic, The Underachievers ou encore l'hyperactive rappeuse anglaise Little Simz. Côté français, les Casseurs Flowteurs vont raconter leur flemme légendaire. Loin d'être bloqués dans leur canapé, Orelsan et Gringe devraient plutôt faire sauter le public… Comme KillASon, rappeur poitevin adepte de rap américain. Les ovnis Nusky et Vaati sont à découvrir sur la scène île-de-France, comme JP Manova. Ce proche de MC Solaar, considéré comme l'homme de l'ombre du rap français depuis vingt ans, a sorti son premier album "19h07" cette année. Mieux vaut tard que jamais.

Nouveauté : du dancing au clubbing, il n'y a qu'un pas

Cette année, Rock en Seine inaugure un nouvel espace : le dancing. Tous les après-midis, des démonstrations et des cours de danse seront proposés aux festivaliers. Les curieux pourront apprendre à danser le Hip Hop avec Undercover, la compagnie de danse à laquelle appartient KillASon. Fifties Sound esquissera des pas de danses rock quand Mona dance team initiera au voguing.

Pour voir si les cours de danse portent leurs fruits, les planches du dancing se transforment en soirées clubbing en fin de journée avec les DJ set de La Mverte, Chloé ou encore Dollkraut. De quoi lâcher son plus beau déhanché une fois la nuit tombée.

Burger Records dance dancing fade up fade out bye bye waves dance

> De nombreux concerts sont à suivre en live sur Culturebox.