Festival Rock en Seine

du 25 au 27 août 2017

Rock en Seine 2016 : les cinq choses à faire entre deux concerts

Par @Culturebox
Publié le 28/08/2016 à 00H03
L'expo Rock'Art est l'une des options à envisager en cas d'acouphènes 

L'expo Rock'Art est l'une des options à envisager en cas d'acouphènes 

© Adrien Morcuende / Culturebox

Parce qu'il arrive qu'on ne sache pas quoi faire entre les concerts, Culturebox a trouvé pour vous quelques occupations à tester seul ou entre amis dans les allées du festival.


1.
Visiter L'Expo Rock'Art
Le festival, un savant mélange de bon son, de bière et pieds sales ? Oui mais pas que. Si vous cherchez un peu de quiétude, arrêtez-vous à l'Expo Rock'Art, située en face du Village du Disque. Créée en 2009, celle-ci met en valeur les chanteurs et groupes programmés à travers le regard de graphistes et d'illustrateurs de BD. A chaque artiste son affiche. Le genre d'univers graphique qu'on aime mettre en fond d'écran de son téléphone portable. Rapide à faire. 
A chaque groupe programmé son tableau 

A chaque groupe programmé son tableau 

© Adrien Morcuende / Culturebox

2.
Se faire tirer le portrait en GIF en mode 70's
Si votre papa n'arrête pas de vous bassiner avec Grandmaster Flash et les débuts du hip-hop ("ça c'était de la musique!), proposez-lui de revenir dans les années 70 quelques minutes grâce au stand Netflix. La plateforme américaine de films et séries payantes en ligne, rendue célèbre par "House of Cards", fait justement la promo de son nouveau bébé, "The Get Down". Elle propose de se faire prendre en photo avec un personne de la série musicale en fond. Au final on ressort avec une photo papier et deux numériques sous forme de GIF. Marrant, non? 
Back to the 70's

Back to the 70's

© Adrien Morcuende

3.
Apprendre à sauter comme Jason Bourne
Pour les amateurs de sensations fortes et en mal de pogos, il y a moyen de faire monter l'adrénaline en apprenant à chuter comme un cascadeur de film. La preuve.

4.
Embrigader ses potes dans un Karaoké 
Si des types comme OrelSan et Gringe l'ont fait, pourquoi pas moi? Pour ceux qui auraient des envies de carrière dans la musique, il y a toujours la possibilité de faire ses preuves grâce à un bon Karaoké (poster une démo sur youtube, so 2009).  Avec en prime, la possibilité de dévoiler sa plus belle voix tout en se gavant de biscuits apéritifs. Le rêve (ou pas). 
Chanter en mangeant des gâteaux apéro, c'est possible 

Chanter en mangeant des gâteaux apéro, c'est possible 

© Adrien Morcuende / Culturebox

5.
Faire une petite sieste 

Dans un groupe, il y a toujours un  "relou" qui veut être de tous les concerts. Pour les autres, il reste l'option sieste. Près des Restos du monde, de confortables et gigantesques sièges en bois ont été installés pour ceux qui sont (légèrement) fatigués après avoir cavalé 12,7 km. Un petit bonheur (sans doute numéro 2 après le passage sous le brumisateur).
 

Parce que sauter et se faire marcher dessus ça va cinq minutes

Parce que sauter et se faire marcher dessus ça va cinq minutes

© Adrien Morcuende / Culturebox
6.
BONUS Le Twister entre copains

Vu que le festival est souvent l'occasion de se lâcher, autant retomber en enfance et sortir de la malle à jeu un bon vieux Twister. C'est par ailleurs le meilleur moment pour vérifier qu'on fait encore le distingo entre les trois couleurs primaires. Bref, comme à la maison. 

L'imagination n'a pas de limite quand il s'agit de s'occuper 

L'imagination n'a pas de limite quand il s'agit de s'occuper 

© Adrien Morcuende / Culturebox