La rappeuse Little Simz a déjà tout d'une grande

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/08/2016 à 09H58, publié le 22/08/2016 à 11H29
La rappeuse Little Simz à Londres, le 12 juillet 2016.

La rappeuse Little Simz à Londres, le 12 juillet 2016.

© Joe Pepler/REX/Shutterstock/SIPA

Adoubée par ses comparses Jay-Z et Kendrick Lamar, Little Simz s'est fait une place sur la scène rap londonienne en moins de trois ans. Après neuf mixtapes et EP, elle a sorti son premier album "A Curious Tale of Trials + Persons" en septembre dernier. Cette fonceuse est en concert à Rock en Seine (Paris) dimanche 28 août.

Elle dynamite le rap game londonien avec son caractère bien trempé. A 22 ans, la talentueuse Little Simz enchaîne les projets à une vitesse fulgurante, à l'image de son flow explosif. Celle qui a commencé à coucher des rimes sur le papier à l'âge de neuf ans n'a pas de temps à perdre. Simbi Ajikawo – de son vrai nom – occupe la première place du classement Forbes des 30 personnes de moins de 30 ans à suivre. Sa musique devrait vous plaire…

Si vous regrettez Lauryn Hill et Missy Elliott

Avec ses textes acérés, Little Simz pourrait être la digne héritière de Missy Elliott. Ou de Lauryn Hill, son idole à qui elle emprunte un phrasé précis. "Lauryn Hill est incroyable. Elle touche mon âme comme jamais ça ne m'était arrivé. Sa musique peut te donner la chair de poule ou te faire pleurer, raconte-t-elle dans une interview de La Clique, publiée en juin. Je me suis dit que si elle pouvait me procurer cette émotion, je devais trouver un moyen d'en faire autant."

Sur son premier album, "A Curious Tale of Trials + Persons" sorti en septembre dernier, l'artiste abandonne son rap fougueux pour s'essayer au chant sur "Fallen". Une manière d'enrichir sa musique qu'elle veut expérimentale. "Il y a tellement de choses que je souhaite expérimenter : j'ai envie de rejouer du piano, de la guitare… J'ai envie de chanter aussi, assurait-elle dans un entretien aux inRocks en novembre 2015. Je n'ai pas peur d'essayer de nouvelles choses." Comme en témoigne "Gratitude", son duo avec le groupe électro The Hics.

Si vous avez du temps pour écouter sa production prolifique

En près de trois ans, Little Simz a sorti quatre mixtapes, cinq EP et un album. De simples formalités pour cette artiste hyperactive. "Pour moi cela ne fait pas beaucoup car je travaille constamment, affirme-t-elle dans l'interview des inRocks. Mon studio se trouve en plus dans ma chambre, je n’arrive jamais à m’en extirper : il est toujours là. Je peux enregistrer à chaque fois que je me réveille à deux heures du matin, tout comme quand je rentre (tard) de soirée."

"On n'est jamais mieux servi que par soi-même" pourrait être le dicton que s'applique la rappeuse londonienne pour gérer sa carrière de A à Z. Pour sortir son premier album, elle a créé son propre label, AGE: 101 Music. "Je n’ai jamais voulu me sentir dépendante de quoi ou de qui que ce soit, surtout en ce qui concerne ma carrière. C’est ma carrière, et donc je devrais être la seule à la contrôler", explique-t-elle dans une interview de Konbini, publiée en 2014. Très critique à l'égard des labels, elle développe son point de vue dans The Guardian : "[Les labels] signent un MC parce qu'il est bon et ensuite ils essayent de le transformer en quelqu'un d'autre." Et de conclure : "F*** that."

Si vous adorez les concepts album

Sur son Bandcamp, Little Simz est sans détour : "Ceci est un album sans single, c'est le corps complet de mon travail." Adepte du storytelling, la rappeuse décline le thème de la célébrité avec son album "A Curious Tale of Trials + Persons". "Il raconte une ascension et un voyage vers la célébrité, à travers différentes perspectives et les yeux de différents personnages", précise-t-elle dans une interview de Factmag.

Sur "God Bless Mary", la rappeuse revient sur son anonymat avec une lettre d'excuse adressée à sa voisine de pallier. "Quand j'y repense, elle a tout entendu avec le reste du monde (…) / Je sais que j'aurais dû baisser le son, mais je ne pouvais pas résister / Je sais qu'elle était énervée / Je ne pensais même pas que je l'empêchais de dormir, c'était égoïste", aligne-t-elle sur ce titre. Avec des productions plutôt sombres, Little Simz va de la grime ("Dead Body") au solo de guitare électrique sur "Full Or Empty".

Si vous avez les mêmes goûts que Jay-Z et Kendrick Lamar

Quand Little Simz n'accompagne pas le rappeur américain Joey Bada$$ sur scène à Paris, elle fait des freestyles en studio avec Dizzee Rascal et Kelela. Il faut dire que Jay-Z a braqué les projecteurs sur elle dès 2013. Le rappeur et producteur publie la mixtape "Blank Canvas" le jour de sa sortie sur son blog Life + Times. "Little Simz prouve que le talent ne dépend pas de l'âge", commente-t-il. Un talent qui a aussi tapé dans l'oreille de Kendrick Lamar. Au micro de la BBC One, en juin dernier, il lâche : "Little Simz est sûrement l'artiste la plus dingue du moment (…) Elle est incroyable !" Quand le présentateur lance l'idée d'un duo, l'artiste répond sans hésitation : "Ce serait vite plié, c’est ce que je pense quand la vibe est bonne."

> Little Simz est en concert à Rock en Seine dimanche 28 août à 18h45 sur la scène Pression Live