Il a construit sa communauté de fans en un battement de cils, maniant la guitare avec singularité.

Ben Howard fait partie des talents de la nouvelle mouvance néo folk. Issu d’une famille de mélomanes, c’est très tôt qu’il abandonne ses études de journalisme à Devon en Angleterre, pour se consacrer à la musique. Depuis il remplit les salles des lieux les plus pointus d'Europe.

Sa notoriété s’est étendue de la capitale britannique jusqu’en Allemagne, en France et aux Pays-Bas. Ben Howard est en quelques sortes le poète déchiré qui a su conquérir les capitales européennes à coup de gratte. C’est premièrement sa mère qui l’initie à la musique en lui partageant sa collection de disques folk. Il découvre alors des artistes tels que Joni Mitchell ou Richie Havens, influences que l’on pourra retrouver dans ses compositions. En plus de développer son don pour la musique, Ben Howard développe un intérêt pour le surf. C’est d’ailleurs devant la communauté des surfers qu’il fait ses premiers concerts avant de diffuser sa musique dans tout le Royaume-Uni. Durant ses prestations il développe son propre style et sa façon de jouer  (avec la guitare posée à plat sur les genoux plutôt que parallèle au corps) a été influencée par le guitariste anglais John Smith également originaire de Devon, en Angleterre.

Le clip du titre "Only I Love" extrait de l'album "Every Kingdom"

Ben Howard au festival Rock en Seine

Son premier EP "The Waters" sort en 2009. Ben Howard se lance le défi d’entamer l’année suivante une tournée européenne aux côtés de Xavier Rudd, surfeur et artiste Australien de musique traditionnelle. Mais c'est en octobre 2011 que le vent tourne radicalement pour Ben Howard, avec la sortie de l'album "Every Kingdom", signé sur le label d’Universal Island Records. Cet album classé n°4 des meilleurs ventes britanniques devient rapidement disque de platine et permet à l'artiste de gagner les prix du meilleur artiste britannique en solo et de la révélation britannique de l’année aux Brit Awards 2013.

Après avoir achevé sa deuxième tournée, il écrit en 2014 son deuxième album aux côtés de son batteur et producteur Chris Bond. Intitulé "I Forget Where We Were", ce second opus a des sonorités beaucoup plus électriques que les précédents, il rencontre d'ailleurs un vif succès et décroche dès sa sortie la première place des ventes britanniques.

Écoutez l'album "I Forget Where We Were" de Ben Howard :
Ben Howard au festival Rock en Seine


Distribution

  • Date 29 août 2015
  • Durée 1h
  • Production Sombrero & Co