The “Prettiots”, subtil mélange de “pretty” et “idiots” en anglais, enchantent avec leurs douces mélodies pop.

Emmené par Kay, Rachel et Lulu, trois New Yorkaises venues tout droit de Brooklyn, le groupe vient séduire le public du Casino de Paris.

 
Récemment signées chez Rough Trade Records, le label de référence en matière de musiques indépendantes qui a notamment vu naître Arcade Fire ou les Smiths, les filles de The Prettiots ont un univers bien à elles. Il suffit d’écouter leur tout premier single "Boys (I Dated in High School)" pour tomber tête la première dans leurs compositions sucrées baignées de candeur qu’elles jouent au ukulélé. Avec leurs textes drôles et intelligents, elles viennent donner une autre dimension à la pop américaine. 
 
Regardez le premier clip de The Prettiots, "Boys (I Dated in High School)" :
 
Également remarquées par Bob Boilen, le fondateur du site de musique NPR alors qu’elles jouaient dans une salle presque vide aux alentours de deux heures du matin un samedi, The Prettiots ne manquent pourtant pas d’attirer l’attention avec leurs mélodies rêveuses et joyeuses à la fois.
 
Regardez la session acoustique des Prettiots pour le site NPR :

 

Avec seulement une poignée de chansons à son actif, sorties entre juin et août 2015, le trio a déjà charmé une bonne partie des États-Unis, notamment avec une prestation remarquée au SXSW, le festival dénicheur de talents. Nul doute qu’elles arriveront également à conquérir le cœur des Français amateurs d’indie-pop et de lo-fi lors de leur passage dans la capitale.
 
Écoutez le titre "Suicide Hotline" : 

 

 

Distribution

  • Date 11 novembre 2015
  • Durée 30min
  • Production Neutra