[Replay] Virtuose de la guitare à trois (voire une) cordes, le bluesman ressuscite avec une brillante carrière solo

À plus de 70 printemps, ce Californien a déjà eu plusieurs vies : vagabond avec passages par la case prison, voyageur au gré de ses envies et de petits boulots, il a finalement trouvé sa liberté dans la musique.

Producteur et arrangeur, guitariste de blues accompagnant John Lee Hooker à la fin des années 90, songwriter blues-Rock qui sort un premier album solo en 2005 qui l’impose enfin au grand public, SEASICK STEVE est arrivé sur la scène musicale en passant par la petite porte, et s’est fait nom à l’âge où certains se retirent. La musique de SEASICK STEVE est tellement en dehors des modes qu’elle est l’expression même de la modernité : honnête et sans fioriture, à découvrir absolument.

Découvrez deux extraits du concert de Seasick Steve au festival Beauregard :

Le bluesman nous a offert un des moments les plus marquants de cette 6ème édition. Quand l'artiste fait monter une demoiselle sur la scène, s'enivre de vin rouge, casse puis change de guitare, et enfin... nous joue l'un de ses plus beaux morceaux. Mémorable !


Pour clôturer son concert, Seasick Steve nous a livré un Keep On Keepin'On grandiose, suivi d'une sortie de scène par le devant - s'il vous plaît - et de longues accolades avec le public.

Distribution

  • Date 06 juillet 2014
  • Durée 1h
  • Production Sombrero
A lire aussi