Festival Beauregard

du 03 au 06 juillet 2014

Première journée endiablée au festival Beauregard

Par @martelclem
Mis à jour le 09/07/2013 à 19H48, publié le 06/07/2013 à 10H03
Le premier jour de Beauregard s'est déroulé dans des conditions idéales

Le premier jour de Beauregard s'est déroulé dans des conditions idéales

© Clément Martel / Culturebox

La première journée du festival bas-normand s'est déroulée dans des conditions idéales et a placé la barre haute. Dans une ambiance familiale mais résolument pop-rock, les groupes ont rivalisé d'énergie pour conquérir le public du festival Beauregard, qui se poursuit tout le week-end.

Dans les coulisses du parc de Beauregard, une bénévole court devant un camion. “Livraison de glace“ claironne-t-elle en arrivant devant une barraque-bar. Les organisateurs du festival Beauregard avaient assuré mettre un point d’honneur à ce que leur bière soit toujours fraiche, et alors que la météo de ce premier jour est des plus clémentes, les quelque 800 bénévoles en t-shirts orange s’activent pour respecter cet engagement.
 
Vendredi 5 juillet 2013, première journée des vacances scolaires. Les résultats du bac sont tombés ce matin, et nombre de désormais ex-lycéens ont choisi le parc de Beauregard comme lieu de célébration. “On a notre bac et on a soif”, exprime ainsi une pancarte dansant au son des guitares de Bow Low, les régionaux de l’étape.
Les lycéens ont choisi Beauregard pour fêter leur bac

Les lycéens ont choisi Beauregard pour fêter leur bac

© Clément Martel / Culturebox
Alors que les premiers groupes se succèdent, le public envahit les pelouses bordant les scènes. Certains viennent préparés, avec une couverture pour s’asseoir. “Au cas où ça aurait été mouillé”, confie une festivalière avant d’ajouter “mais je crois que je ne m’en servirai plus”.

Une audience familiale

Plusieurs générations se cotoient au pied des scènes, ainsi, lorsque arrive le tour de New Order, le groupe fait aussi bien danser des personnes ayant connu Ian Curtis que des gamins d’une dizaine d’années. Les formations semblent se plaire sur ces scènes normandes. Le chanteur des Vaccines célèbre le “beau soleil” quand de leur côté, les Local Natives rappellent au public qu’ils s’étaient déjà produits à Beauregard en 2010, et qu’ils sont heureux de revenir. Quant à Half Moon Run, leur prestation endiablée enflamme la foule. Comme d’autres concerts du festival diffusés en live sur notre site, celle-ci sera visible
sur Culturebox pendant six mois à partir de lundi.
Half Moon Run a livré un show électrique

Half Moon Run a livré un show électrique

© Clément Martel / Culturebox
“Attention, la transhumance commence !” plaisante une jeune fille. À la différence d’autres festivals, celui de Beauregard n’a “que” deux scènes, et la programmation est ainsi faite qu’un seul groupe se produit à la fois. Résultat, on ne rate rien des shows et à la fin de chaque concert, la foule afflue vers l’autre pelouse pour bien se placer pour le suivant.
 
Et au passage, les festivaliers prennent d’assaut les différents stands mis à leur disposition : bar à champagne, à huitre, et les plus classiques barraques à frites. Pour gérer tout ça, un système de banque a été mis en place par le festival avec un partenaire. Et ici, pas de fourgons blindés, les relèves de banques sont faites à vélo par deux hommes de la sécurité.
 
Pendant le concert des Local Natives, Devon Portielje, le chanteur de Half Moon Run se fait gentiment refuser l’accès backstage par un vigile lui expliquant qu’il n’a le pass que pour la scène principale. Pas déconfit pour un sou, il ira s’installer au coeur de la foule pour profiter du concert, incognito hormis de trois jeunes filles qui finiront par lui demander de poser avec elles.
Alt-J accompagne la tombée de la nuit, mais leur concert est loin d’inciter le public à aller se coucher. Après le groupe de Leeds, M électrisera la foule conquise et très nombreuse au cours d’un concert dont il a le secret. Ce n’était que le premier jour, le festival Beauregard se poursuit tout le week-end.

Festival Beauregard, retrouvez le programme des concerts diffusés sur Culturebox, et suivez l'actualité du festival sur le site événementiel de France 3 Basse-Normandie.