Festival Beauregard

du 03 au 06 juillet 2014

Beauregard : une cinquième édition sous le soleil

Par @martelclem
Mis à jour le 08/07/2013 à 21H49, publié le 08/07/2013 à 13H29
The Hives ont enflammé le public pour le dernier jour du festival

The Hives ont enflammé le public pour le dernier jour du festival

© M. Ollivier/Photo PQR/Ouest France

Le troisième et dernier jour de Beauregard a clôt en beauté le festival. Une édition 2013 sous le soleil dans une ambiance chaleureuse, où environ 55.000 personnes se sont rendues, soit une fréquentation similaire à celle de 2012.

C’est la première fois en cinq ans que la fréquentation du festival Beauregard n’augmente pas. Mais avec 55.000 festivaliers en trois jours, le public est venu aussi nombreux que l’année précédente. Et pas question pour les organisateurs du festival bas-normand de parler d’échec.

"On aimerait bien faire une cinquième année tous les ans ! " confie ainsi Patrick Simon, l’un des instigateurs de Beauregard. "Comme prévu une grosse partie des ventes s’est faites au dernier moment, mais on est plutôt plutôt content de l’affluence". A l’heure où nombre de festivals subissent des baisses de fréquentation, ils estiment qu’être stable est une très bonne chose.

Avec des têtes d’affiches comme les Hives, les Lillois de Skip the Use, C2C ou la rockstar australienne Nick Cave, c’est la journée du dimanche qui a attiré le plus de spectateurs. Et de messages enthousiastes sur les réseaux sociaux.  Si le public a apprécié l'ambiance et les concerts du festival, il n'est pas seul. Pour beaucoup d'artistes, ce fut une très agréable découverte. Outre le château qui a fortement impressionné Kele Okereke, le leader de Bloc Party, et incité les suédois des Hives, au cours de leur show enflammé, à annoncer qu'ils voulaient venir chaque année dorénavant, le côté champêtre de Beauregard a plu.

Ainsi Natasha Khan, la chanteuse de Bat for Lashes nous confiait avant son concert : "je préfère les intimate petite festivals" (en français avec accent anglais dans le texte), et avec Beauregard, elle a été servie.

"Des moments magiques"

Tous les artistes n'ont pas joué avec le public comme l'a fait le showman M, mais rares furent les groupes à ne pas s'impégner du lieu. "On a eu des moments magiques", confirme Patrick Simon, qui retiendra de cette édition la performance de M et les réactions du public aux découvertes de Rover et Bat for Lashes, et puis l’ombre de Nick Cave sur le château sur fond de soleil couchant.

Selon le co-organisateur Paul Langeois, cette édition 2013 est la meilleure de Beauregard, la plus aboutie. Interrogé par France 3 Basse-Normandie, il confiait que le but d’un festival comme le sien est "d’attirer des artistes rares, voire uniques dans [sa] belle région". Et le public a été servi avec les apparitions remarquées des très rares Nick Cave, de New Order ou du quintet britannique The Maccabees.
Les spectateurs ont profité des concerts

Les spectateurs ont profité des concerts

© Clément Martel / Culturebox
D'autant que cette année, le ciel était avec les organisateurs. Comme le remarquait un festivalier, la tête abritée sous un chapeau de paille, "en trois jours de festival, le ciel de Beauregard n’a pas été traversé ne serait-ce que par un seul nuage". Un temps et une température idéale qui ont vite fait oublier les trombes d’eau et la boue de l’édition précédente. Et favorisé l'adoption du camping, nouveauté de l'année sur le festival, par le public.

Si Beauregard n'a pas battu de records d'affluence cette année, les organisateurs voient dans cette édition une grande réussite. Ce que confirment les réseaus sociaux, plutôt dithyrambiques tout au long du week-end.

Pour vous en faire une idée, vous pouvez retrouver depuis ce lundi sur Culturebox les vidéos des concerts diffusés en direct lors du festival Beauregard 2013.