Festival Beauregard

du 03 au 06 juillet 2014

Beauregard 2014 : revoir le meilleur du festival en vidéo !

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/07/2014 à 18H33, publié le 06/07/2014 à 22H29
Beauregard 2013 © PHOTOPQR/OUEST FRANCE

Extraits de concerts, reportages, interviews : retrouvez en vidéo le meilleur du festival Beauregard, édition 2014 !

C'est le chanteur belge Stromae qui a donné jeudi soir le coup d'envoi du festival Beauregard, devant 27 000 personnes ! Reportage :

Dès le lendemain, les Normands délirants - et au nom imprononçable - de MmMmM ont ouvert la journée avec un titre addictif, qui a tout du tube de l'été :

On a aussi beaucoup aimé leur single Nothin'On, pop et funky à souhait :

D'ailleurs, on les a interviewé pour vous :

Un peu plus tard, c'est le métal progressif des Américains de The Dillinger Escape Plan qui a investi la scène de Beauregard. Ambiance pogo assuré !

Parmi les groupes très attendus ce vendredi, il y avait London Grammar et IAM. On est allé à leur rencontre. Reportage :

Le samedi, on a repris le chemin d'Hérouville Saint-Clair, la tête encore pleine des sons de la veille. Et quelle surprise à notre arrivée, avec les Français de Samba de la Muerte ! Leur folk, monstrueux de beauté, nous a tout de suite envoûté. Une révélation !

Puis les ados frenchies de Be Quiet ont suivi, avec une pop tout droit sortie de la vague froide des 80's. Grande classe.

Un peu plus tard dans la journée, l'électro-pop-new-wave sexy et énergique du trio anglais We Have Band nous a mis une claque ! Un concert parfait de bout au bout, durant lequel nous étaient présentés les titres de leur nouvel opus, Movements.

Enfin, le concert de la journée que nous attendions le plus est arrivé. Paul Weller, l'immense fondateur de The Jam et The Style Council, était à Beauregard pour une date unique en France ! Immanquable.

On vous a également ramené quelques images des concerts de Serge Tessot-Gay (Noir Désir) et Vanessa Paradis :

Pour notre dernière journée au Parc de Beauregard, on s'est d'abord posé dans l'herbe pour savourer les notes rock et lyriques du groupe Bess, originaire de Perpignan :

Et on a forcément continué sur la même lancée, quand les membres de Portier Dean ont entamé leur folk boisé et enchanteur :

Enfin, est arrivé le concert très attendu du bluesman Seasick Steve. Et avec lui un des moments les plus marquants - si ce n'est LE plus marquant - de cette 6ème édition. Quand l'artiste fait monter une demoiselle sur la scène, s'enivre de vin rouge, casse puis change de guitare, et enfin... nous joue l'un de ses plus beaux morceaux. Mémorable !

Sans oublier le titre de clôture du set de Seasick Steve : un Keep On Keepin'On grandiose, suivi d'une sortie de scène par le devant - s'il vous plait - et de longues accolades avec le public. Un concert à regarder de toute urgence on vous dit !

Après le concert, sublime, de la Danoise Agnes Obel (on l'a filmé, on vous promet des pépites vidéo ici très rapidement), le collectif londonien Breton est venu confirmer son talent pour la scène avec un show parfaitement rôdé. Regardez plutôt :

Une heure plus tard, c'est au tour du trio australien John Butler Trio de nous impressionner. Pari réussi : leur son - un mélange de folk, rock, blues et reggae, et leur sens de l'impro, forment un tout plânant et saisissant. Du pur plaisir :

Et enfin. Enfin. The Pixies, le mythique groupe de Boston, père du culte "Where is my mind", est monté sur la scène. L'ultime concert de cette 6ème (et superbe) édition du festival Beauregard, un final en beauté !



Et bien évidemment, tous les concerts que nous avons filmé à Beauregard sont à revoir en replay !