Festival Beauregard

du 03 au 06 juillet 2014

À Beauregard, un deuxième jour sous le signe de l’éclectisme

Par @martelclem
Mis à jour le 22/07/2013 à 12H19, publié le 07/07/2013 à 14H38
Le public a apprécié la variété des concerts, ici devant Bloc Party

Le public a apprécié la variété des concerts, ici devant Bloc Party

© Clément Martel / Culturebox

Après un vendredi très rock, le deuxième jour du festival Beauregard, samedi, a mis en valeur la variété des groupes proposés. Le public s'est rendu en masse dans le parc du château d'Hérouville Saint-Clair, avant la clôture du festival ce dimanche.

“Et maintenant, nous allons jouer une nouvelle chanson... Bon, je suppose que pour vous, tous nos titres sont nouveaux”. Lucide, la chanteuse des Anglais de Shake Shake Go ouvre le deuxième jour du festival Beauregard. Pour leur premier concert hors de Grande-Bretagne, les cinq Londoniens font escale dans le Calvados, et comme leur nom l’indique, leur musique remue. Malgré le soleil qui tape, le public du début d’après-midi se prend au jeu de ce rock endiablé qui ne ménage pas ses efforts.
La chanteuse des Shake Shake Go à Beauregard

La chanteuse des Shake Shake Go à Beauregard

© Clément Martel / Culturebox
L’après-midi, à Beauregard, on célèbre l’arrivée de l’été. Torses nus, maillots de bain, coiffes et chapeaux en tout genre et crème solaire, il ne manque que la mer. À défaut, il y a la “marée“ humaine d’une scène à l’autre pour aller fêter les gars locaux Gablé. Sur la scène principale, le groupe est content d’être là, et fait plaisir au public. Comme tous les concerts diffusés en live sur Culturebox, vous pourrez retrouver leur performance à partir de lundi sur notre site.
Jouer en festival, “un exercice particulier“ selon Rover. Le chanteur à la stature impressionnante confiait avant son concert devoir “en quelque sorte vulgariser sa musique sans dénaturer les chansons“ afin de conquérir un public ne le connaissant pas. “Il doit avoir chaud dans sa veste“, soupire un spectateur en épongeant son front pendant le concert du chanteur français.
 
Les vacances d’Oxmo Puccino
 
Beauregard, Oxmo Puccino connaissait de nom. Ce qu’en disait la rumeur ? “Un bon festival familial, mais qui dépend hélas des aléas du ciel“ rapporte l’artiste préférant être qualifié de poétiseur que de rappeur, du fait de la forte charge sociale associée à ce terme en France. Pour lui, les festivals sont “comme une récompense après une année de tournée“. Et il ne manque pas de l’annoncer au public au cours de son concert : “je vous remercie sincèrement de m’offrir quelques vacances ici“ lance Oxmo après avoir présenté ses musiciens.
Oxmo Puccino à Beauregard

Oxmo Puccino à Beauregard

© Clément Martel / Culturebox

Après des hommes sans têtes le premier jour, on peut croiser au détour du festival de drôles d’olibrius aux jambes interminables circulant sur des vélos adaptés à leur dimension. Un parapluie à la main, ils font partie de la troupe de théâtre chargée d’animations impromptues pendant le festival.

Les groupes se succèdent dans la bonne humeur. Après les Maccabees, le teenager Jake Bugg, cinquante kilos tout mouillé guitare comprise, enflamme la foule. S’il nous a confié ne pas aller en festivals à titre personnel, il adore y jouer. Et apprécie l’ambiance, d’autant que Beauregard lui a mis une table de ping-pong à disposition souligne-t-il.
La vie de château de Bloc Party
 
Les Lumineers et Bloc Party font danser le public, très jeune à en croire les premiers rangs devant le groupe de Kele Okereke. Pour leur dernier concert en France avant la fin de leur tournée (et une “séparation“ jusqu’à nouvel ordre), Bloc Party tente la vie de château, étant logé dans celui de Beauregard. Une première selon le chanteur, pour qui “la France aura toujours une place spéciale dans [son] coeur“.
 
Avant les Smashing Pumpkins, changement de ton avec Bat for Lashes. Le groupe de Natasha Khan livre une performance poignante, et dans la foule, plusieurs “Natasha je t’aime“ retentissent alors que la chanteuse se démène.
Bat for Lashes à Beauregard

Bat for Lashes à Beauregard

© Clément Martel / Culturebox

Au bout de la nuit, la deuxième journée du festival s'achève avec le show de Vitalic. Encore un jour pour le public bas-normand , avant un an d'attente.

Festival Beauregard, retrouvez le programme des concerts diffusés sur Culturebox, et suivez l'actualité du festival sur le site événementiel de France 3 Basse-Normandie.