Espagne: Grenade veut baptiser une place en l'honneur du chanteur des Clash

Par @Culturebox
Mis à jour le 16/01/2013 à 16H55, publié le 16/01/2013 à 15H04
Une place baptisée du nom de Joe Strummer à Grenade

Une place baptisée du nom de Joe Strummer à Grenade

© STEEL ARTHUR/THE SUN/SIPA

La ville de Grenade, dans le sud de l'Espagne, veut baptiser une place en l'honneur de Joe Strummer, l'ancien chanteur du groupe punk mythique The Clash, qui évoquait le passé meurtri de la belle cité dans l'une des ses plus célèbres chansons.

"Le projet devrait être approuvé en février par la mairie", a indiqué mercredi à un responsable de la municipalité. La chanson "Spanish Bombs", figurant sur l'album "London Calling" sorti en 1979, évoquait la guerre civile en Espagne (1936-1939) et le poète Federico Garcia Lorca, fusillé non loin de Grenade par des combattants franquistes en 1936.
"Spanish Bombs" The Clash 1979
Motivée par une pétition soutenue par le journal local Ideal et des milliers de fans sur le réseau social Facebook, la mairie de Grenade a décidé  d'honorer Joe Strummer en hommage à ses liens avec la ville. La petite place choisie pour porter son nom se trouve à quelques centaines de mètres du palais de l'Alhambra, joyau de l'art islamique et l'une des plus grandes attractions touristiques en Espagne.

Joe Strummer a vécu dans le sud de l'Espagne dans les années 1980 et avait alors produit des disques de groupes locaux, selon Ideal. "Ce bon vieux Joe a voyagé jusqu'à Grenade attiré par les histoires sur la guerre civile, l'assassinat de Lorca et l'image de Grenade", pouvait-on lire dans le journal mercredi. "Il a travaillé, vécu et bu dans la capitale de l'Alhambra", ajoutait-il.

"Joe Strummer a travaillé, vécu et bu dans la capitale de l'Alhambra"

Dans "Spanish Bombs", Joe Strummer évoquait en espagnol et en anglais les "impacts de balles sur les murs du cimetière" et l'"armée en haillons" du camp républicain qui combattait les forces de Francisco Franco pendant la guerre civile. La chanson "a projeté sur les scènes du monde entier le nom de Lorca et celui de Grenade, que des milliers de jeunes militants engagés criaient en chour", selon Ideal. Fort des paroles engagées de Joe Strummer, The Clash s'était imposé, avec les Sex Pistols, parmi les plus grands noms du mouvement punk dans les années 1970.

Né sous le nom de John Graham Mellor, Joe Strummer est mort à 50 ans d'une crise cardiaque en 2002.