Du grand Neil Young en ouverture de la Foire aux Vins de Colmar

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/08/2014 à 15H56, publié le 10/08/2014 à 12H23
Neil Young lors de son concert à Vienne en Autriche en Juillet 2014

Neil Young lors de son concert à Vienne en Autriche en Juillet 2014

© EPA/MAXPPP

C’est l’inoxydable Neil Young, 68 ans, qui a ouvert la Foire aux Vins de Colmar le 8 août. Près de 8000 personnes ont assisté à ce concert qui a duré plus de deux heures. Un public de fans, jeunes et moins jeunes, qui a pu savourer le talent toujours intact de celui qu’on surnomme aussi « The Loner » (Le solitaire), même si ce soir-là, Neil Young était sur scène avec les Crazy Horse.

Reportage : C. Lang / E. Kleinhoffer / O. Schmitz / X. Chatel
La collaboration entre Neil Young et les Crazy Horse a commencé en 1968. Avec ce trio de musiciens new-yorkais émigrés sur la côte Ouest, le chanteur canadien a réalisé quelques-uns de ses meilleurs albums. Mais Neil Young a toujours alterné projets solo et vie en groupe, et la dernière collaboration avec les gars du « Cheval fou » remontait à 2001. Il a de nouveau fait appel à eux pour l’album de reprises "Americana", puis sur le double "Psychedelic Pill". Un retour salué par la critique, tant les musiciens se font plaisir en se permettant des improvisations d’une intensité qui n’a pas pris une ride.
Une énergie qui se retrouve en concert. À Colmar, Neil Young et Crazy Horse ont ouvert le concert avec le mythique « Down The River » qui a duré près de 20 minutes ! Le Loner en a profité pour reprendre ses titres cultes « Heart of Gold », « Blowin’ The Wild », « Rockin’ in a free World » ou encore “Who’s Gonna Stand Up and Save the Earth ».