Dominic Sonic, le rockeur rennais, est de retour avec "Vanités #6"

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/10/2015 à 12H39, publié le 22/10/2015 à 08H56
Sept ans après son dernier opus, Dominic Sonic revient avec "Vanités #6" un album fort en rock

Sept ans après son dernier opus, Dominic Sonic revient avec "Vanités #6" un album fort en rock

© DR / Capture d'écran

Figure incontournable de la scène musicale rennaise, Dominic Sonic revient cet automne sur le devant de la scène avec un nouvel album qui devrait précéder une tournée marathon dès le début de l'année prochaine. Le rockeur sans concession passe au dessus des modes et des années avec une énergie intacte. "Vanités #6" est disponible dans les bacs depuis le 16 octobre en CD , vinyle et MP3.

Une tête de mort sur un fond noir, une typographie gothique et onze titres efficaces, Dominic Sonic revient huit ans après avec Vanités #6, un sixième album définitivement rock. Album solo au son brut et puissants riffs de guitare, le passionné des Stooges, MC5 ou encore Suicide s'est toujours un peu démarqué des groupes à succès de la scène rennaise. "Nous, on aurait bien voulu être les Rolling Stones", avoue-t-il avec humour. 

Une équipe de France 3 Rennes a rencontré le musicien dans sa ville quelques jours après la sortie de l'album.
Reportage : JM. Seigner / F. Leroy / D. Dallemagne / D. Merieux

Transmusicales 2003 : l'année des Stooges et de Dominic Sonic

Au programme du grand festival de musiques actuelles de Rennes cette année-là, les Stooges. Jean-Louis Brossard, le directeur de l'événement de l'époque, propose à Dominic Sonic de jouer sur la même scène que son idôle. "J'avais l'impression de jouer avec mon propre groupe, je connais mieux ces morceaux-là que les miens", se souvient le musicien.
 

"On fait pas de la musique par hasard"

Dans ce nouvel album, le Rennais propose onze titres très énergiques dont deux en français et aussi quelques ballades ("Never learned", "Fred") qui viennent tempérer l’ensemble. L'artiste qui crée toujours sans concession, ne s’interdit rien. Après la littérature et le théâtre, le rockeur est ouvert à toutes formes d'expériences. "On ne fait pas de la musique par hasard et pas aussi longtemps. Tu as évidemment envie de transmettre et de donner l'envie à d'autres même s'ils font un truc complètement différent."

En attendant la suite et la tournée, l'album de Dominic Sonic s'écoute très fort en voiture sur une route à l'horizon dégagé. 
 

d. sonic © DR