Dix Albums qui vont faire du bruit en 2015

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Publié le 16/01/2015 à 14H43
Libertines, Kendrick Lamar, Bjork, James Blake, Lana Del Rey, Shamir : on attend leurs albums en 2015.

Libertines, Kendrick Lamar, Bjork, James Blake, Lana Del Rey, Shamir : on attend leurs albums en 2015.

© DR

Aujourd'hui, aucun artiste en vue n'annonce la publication de sa musique des mois à l'avance (sauf à être contraint de publier en catastrophe après des fuites). Le jeu consiste désormais à prendre tout le monde par surprise. Ainsi, peu d'albums présentés ci-dessous ne portent encore de nom. Et leur date de sortie est tout aussi incertaine. Une seule chose est sûre : on les attend de pied ferme.

1. KENDRICK LAMAR
Après avoir sorti fin septembre "I", l'excellent premier single de son futur troisième album, on espérait le successeur de l'acclamé "Good kid, m.A.A.d City" pour la fin 2014. L'attente n'est pas retombée et a même regrimpé d'un cran à la mi-décembre lorsque, invité du show télé The Colbert Report, Kendrick a interprété un inédit magnifique qui ne porte pas de titre entouré d'un groupe de musiciens, où l'on reconnaissait Thundercat à la basse et Bilal aux choeurs. Sur ce titre complexe aux accents jazz, le rappeur de Compton semblait plus habité et plus inspiré que jamais, le phrasé toujours au top. Au Billboard,  il a depuis expliqué que ce morceau ne figurerait sans doute pas sur son album mais qu'il travaillait effectivement avec ses "vampires", groupe de musiciens de Los Angeles qu'il fréquente depuis des années et dont Thundercat (basse), Bilal (percussions), Terrace Martin (saxophone) et Anna Wise (chant) constituent le noyau dur. Kendrick a également assuré qu'il était en train de terminer son album, prévu désormais pour une sortie au premier semestre 2015. 


2. FRANK OCEAN
En 2012, Frank Ocean a redéfini les contours du R&B contemporain, l'envoyant dans une direction passionnante avec son album sans compromis "Channel Orange", aussi innovant musicalement qu'émouvant dans son chant et ses textes. Début 2013 , le phénomène aux deux Grammys, membre du collectif Odd Future, annonçait être déjà au travail sur un nouveau "concept album" qu'il comptait peaufiner sur une plage de Bora Bora. A la production : Pharrell Williams et Danger Mouse étaient annoncés, et en invités, le jeune anglais King Krule et le groupe australien psychédélique Tame Impala. Il a ensuite croisé Depeche Mode en studio et enregistré avec Martin Gore et Christoffer Berg. Puis ce fut le silence radio durant 20 mois, enfin brisé le 29 novembre dernier avec la publication sur son Tumblr du bref inédit "Memrise". Une chanson nue et mélancolique où Frank Ocean montrait qu'il ne lâchait rien.
 


3. FOALS
En trois albums depuis 2008, le groupe d'Oxford connu à l'origine pour son style "math-rock", n'a non seulement jamais déçu mais a toujours su se renouveler. Le dernier, "Holy Fire", remontant à février 2013, on peut raisonnablement espérer un nouvel opus cette année. Au printemps dernier, le leader Yannis Philippakis expliquait au NME "Ces prochains mois je crois que nous allons commencer à écrire. Nous avons déjà des bricoles autours de riffs et des mélodies vocales. Je pense que jusqu'au mois de mai nous allons écrire au "Stinkbox" (studio d'Oxford). Nous avons voulu retourner à Oxford parce que c'est un endroit familier et parce que si ça sonne bien là bas, où tout sonne désastreux, ça sonnera bon partout". Confirmant les espoirs,  le groupe partageait le 10 octobre sur Instagram une photo de son premier jour en studio. On ne sait encore rien de ce quatrième album de Foals, sauf que ce groupe ennemi de la redite y tentera forcément de nouvelles choses. Et que leurs prochains concerts, toujours incandescents, seront incontournables.
 


4. LANA DEL REY
Cette fois, sa muse l'inspiration semble ne pas l'avoir quittée : Lana Del Rey est à pied d'œuvre sur un nouvel album qui pourrait voir le jour d'ici "fin août". Il porte déjà un nom, "Honeymoon" (Lune de miel), et selon une récente interview au Billboard, la belle aurait déjà écrit neuf chansons. "La production n'est pas parfaite, je cherche encore quelques chansons", confie-t-elle. Dans quelle direction sonore se dirige-t-elle ? "C'est très différent du dernier ("Ultraviolence") et similaire aux deux premiers, "Born to die" et "Paradise". (…) J'apprécie de me plonger dans un climat plus sombre pour celui-ci." En décembre, elle déclarait à Grazia : "Musicalement, je cherche quelque chose de différent, des refrains majestueux, des chorus, des orchestrations, des atmosphères qui évoquent les années 50 avec une touche un peu soft grunge." Et sans doute avec une tonalité jazz : à Mark Ronson, qui pourrait produire cet album, elle a demandé d'explorer "un son proche de la grande époque du jazz…". Lana Del Rey a d'ailleurs déjà prévu une reprise, celle de "Don't Let Me Be Misunderstood" écrite en 1964 pour Nina Simone, dont elle est une grande fan. En attendant l'album, on peut écouter son tout nouveau titre, "Big Eye", écrit pour la bande originale du film de Tim Burton. Une chanson qui lui a valu une nomination dans la catégorie "Meilleure bande originale" aux récents Golden Globes.
 

5. JAMES BLAKE
Le troisième album du Britannique James Blake, chanteur, producteur, musicien et monument de grâce, est promis pour le printemps. "J'ai terminé l'album à 70%", assurait-il en novembre à un journal de Miami. "Je suis conscient des attentes du public. J'espère que ce nouvel album constituera une avancée, autant que le second l'était par rapport au premier", ajoutait-il. "Je me suis concentré sur l'écriture de façon plus approfondie. J'expérimente également, je m'intéresse à de nouvelles techniques de composition." Dans cet entretien, il confirmait travailler à distance avec Kanye West et espérait que ce dernier pourrait venir enregistrer un titre sur ce nouvel album. Dans un autre interview accordée au Billboard en juin, James Blake évoquait la présence de Justin Vernon (Bon Iver) et d'un autre mystérieux invité sur ce disque, qui succèdera à "Overgrown" paru en avril 2013. Début décembre, quelques semaines après son passage remarqué au festival Pitchfork parisien, il publiait un nouvel EP, "200 Press". Un trois titres très expérimental (à écouter sur Spotify) qui n'a réussi que très momentanément à tromper l'attente. 


6. SHAMIR
Vous ne connaissez peut-être pas encore Shamir mais cela ne saurait tarder. Ce jeune prodige américain a été remarqué l'an passé avec la sortie d'un EP très prometteur, "Northtown", et son passage en clôture des Trans Musicales en décembre n'a pas déçu. Ce natif de Las Vegas devrait exploser en 2015 avec la sortie de son très attendu premier album promis pour le printemps. Pourtant, l'objectif de Shamir, âgé de 20 ans, est assez éloigné des plans marketing bien huilés : s'amuser, rendre les gens heureux avec sa musique et vivre une vie normale où puiser l'inspiration. Jusqu'ici, il y est parvenu de façon magistrale à coups des mélodies entêtantes aux grooves chaleureux et pétillants. House, disco, électronique ou pop ? Lui qui a grandi au punk et à la folk et aime tout autant le rap, refuse de choisir et c'est tant mieux. D'autant que c'est sa voix, androgyne, fragile et sans âge, qui emporte finalement le morceau. Il suffit de jeter une oreille sur son dernier enregistrement artisanal,  partagé le 29 décembre, "The House That Built Me" (une reprise de Miranda Lambert) où il est seul au micro et à la guitare, pour s'en convaincre.
 


7. BJORK
Si elle a pu fatiguer ces dernières années par auto-complaisance et en oubliant l'aspect entertainment de son travail, la chanteuse et musicienne islandaise reste un des fleurons de la recherche et de l'exigence musicales. Le successeur de "Biophilia", album expérimental paru il y a quatre ans, pourrait renouer avec le succès populaire. Dans une note manuscrite postée sur les réseaux sociaux le 13 janvier, Bjork a annoncé la sortie de "Vulnicura" pour le mois de mars. L'Islandaise précise que si elle a écrit seule 6 des 9 titres de ce disque, deux autres sont co-écrits avec Arca, le producteur du "Yeezus" de Kanye West et de FKA Twigs. Arca co-produit également l'album "Vulnicura" en compagnie du producteur de dance britannique the Haxan Cloak et de Bjork, qui a réalisé les arrangements de cordes. "J'espère que vous l'aimerez !" conclut Bjork dans son annonce. La sortie de cet album coincidera avec le coup d'envoi le 7 mars d'une rétrospective consacrée à Bjork au Musem of Modern Art (Moma) de New York (jusqu'au 7 juin). Cette exposition balayera l'ensemble de sa carrière au travers de sons, de films, d'instruments de musique, d'objets, de costumes et de représentations. Il comprendra également un film immersif en 3D signé de l'artiste et réalisateur Andrew Huang , clippeur pour Bjork ("Mutual Core"), Atoms For Peace et Sigur Ros.
 


8. THE LIBERTINES
Qu'il soit bon ou moins bon n'y changera rien : ce nouvel album des Libertines sera un évènement lors de sa sortie promise courant 2015, si elle se concrétise. Il s'agira en effet du premier du groupe depuis "The Libertines" en 2004 et depuis la rupture des frères ennemis Peter Doherty et Carl Barât. Leur concert de reformation l'été dernier à Hyde Park a été un triomphe et même si tout cela sent un peu le réchauffé, quiconque a été fan du premier album "Up the bracket" a envie d'y croire encore. Pour l'instant, les voyants sont, sinon au vert, disons au orange en vue d'une concrétisation de nouveaux enregistrements. En novembre, Carl Barât parlait de cinq chansons déjà écrites en vue de ce troisième album. En décembre, le groupe annonçait avoir signé un contrat en bonne et due forme avec une major. Certes, c'était en Thaïlande où Peter Doherty suivait une cure de désintoxication, et non pas à Hambourg où le groupe avait prévu au départ de s'exiler pour travailler. Mais aux dernières nouvelles début janvier, Doherty aurait triomphé de son addiction et serait prêt à enregistrer. "Etre clean, c'est une drogue géniale", dit-il désormais (dans une video enregistrée au centre de désintoxication). Prions pour que le songwriting lui revienne dans la foulée.
 


9. RADIOHEAD
Trois ans déjà depuis "King of Limbs", le dernier projet en commun de Radiohead, qui a donné lieu à une tournée maousse de presque deux ans. Depuis, il y a eu le projet Atoms For Peace de Thom Yorke avec Nigel Godrich et Flea, les seconds albums solo de Thom Yorke et de Phil Selway et l'écriture par Jonny Greenwood de la BO de "Inherent Vice" de Paul Thomas Anderson (attendu sur les écrans français en mars 2015). Il est donc temps de rassembler les morceaux et de repartir pour une aventure commune. En novembre, le guitariste Jonny Greenwood a confirmé que le groupe travaillait sur un 9e album. Selon lui, Radiohead en était encore aux tâtonnements en studio et à essayer "différentes approches". Manifestement, il va falloir s'armer d'un peu de patience. Car il ajoutait : "travailler avec Radiohead est une affaire de répétition (au singulier) et de lenteur." On peut juste prédire que cet album sera publié sur le futur des plateformes de téléchargement : après Bundle de Bittorrent, Thom Yorke a testé Bandcamp fin décembre pour publier un titre en solo. Radiohead ferait aussi bien de créer sa propre plateforme. Neil Young a bien créé son propre baladeur haute def…
 



10. KANYE WEST
Sucesseur de l'acclamé et pourtant radical "Yeezus", que même l'exigeant Lou Reed avait porté aux nues avant sa mort, le prochain album de Kanye West dont on ne sait encore quasiment rien promet déjà d'être l'un des plus importants de l'année. "Ye" (comme le surnomment les fans) avait plus ou moins promis ce disque pour la fin 2014. A la place, le rappeur star a publié une collaboration surprise avec Paul McCartney (aux claviers) pour le jour de l'an, "Only One". Cette  ballade, qui est une déclaration d'amour pour sa fille North, dévoile une nouvelle facette, mature et apaisée, du plus égocentrique des rappeurs. Cela augure-t-il pour autant d'un album plus doux et plus pop ? Impossible à pronostiquer. A la production, Rick Rubin, déjà aux manettes pour "Yeezus", mais aussi Q-Tip de A Tribe Called Quest, sont annoncés. Et d'autres titres sont déjà en boîte avec McCartney. Et aussi avec d'autres, qui sait ? Une chose est sûre : Kanye West fera cette fois encore tout pour nous surprendre.