De Gorillaz à Radiohead et Frank Ocean, 10 albums très attendus en 2016

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 22/01/2016 à 14H02, publié le 20/01/2016 à 17H16
Damon Albarn sur scène avec les Gorillaz au festival de Glastonbury 2010.

Damon Albarn sur scène avec les Gorillaz au festival de Glastonbury 2010.

© Steve Black / Rex /SIPA

On le sait, les groupes en vue jouent désormais beaucoup avec l'effet de surprise pour leurs sorties d'albums. Difficile donc de connaître avec certitude la date de publication des disques. Cependant, certains signes avant-coureurs ne trompent pas. Gorillaz, Radiohead, Frank Ocean, James Blake, Missy Elliott, Suede, Breakbot, Kanye West, Pj Harvey et Red Hot Chili Peppers se profilent à l'horizon.

1. Gorillaz

Pourquoi on l'attend ? Parce qu'après trois albums indispensables depuis 2001 (sans compter The Fall composé sur l'Ipad de Damon Albarn et offert au téléchargement fin 2010), on avait cru le groupe de personnages virtuels le plus attachant de la pop anéanti à jamais en 2012. Les deux membres créateurs du groupe, Damon Albarn de Blur et le dessinateur Jamie Hewlett, responsable de tous les visuels animés, s'étaient brouillés. Heureusement, ça n'a pas duré. Dès juin 2013, réconciliés, ils se disaient prêts à refaire un album, "un jour". La gageure aura été de trouver le temps pour Damon Albarn, qui ces dernières années a enchainé comédie musicale (wonder.land qui vient de démarrer à Londres), album solo, album de Blur et tournées afférentes sans jamais souffler. En juillet dernier, il annonçait enfin qu'il commencerait à travailler sur ce nouveau Gorillaz en septembre. En octobre, il confirmait dans Rolling Stone être à pied d'œuvre avec Jamie Hewlett. "Nous n'en sommes qu'au tout début mais jusqu'ici, c'est très rapide et énergique. J'ai été coincé au piano pendant des années. Je veux maintenant aller à l'opposé total de cela." Après avoir exposé en solo et sur le dernier Blur son penchant naturel à la mélancolie, se pourrait-il qu'il force cette fois sur sa facette la plus euphorique ? Hâte de pogoter là-dessus. En attendant, on peut suivre l'avancée du travail de Jamie Hewlett sur son compte Instagram.
Date de sortie : courant 2016, probablement au second semestre.

2. Frank Ocean

Pourquoi on l'attend ? Parce que la musique ne s'est jamais vraiment remise de son dernier et second album "Channel Orange" paru en 2012. La sensibilité, l'honnêteté et l'exigence de Frank Ocean ont placé la barre très haut et révolutionné le R&B et le rap. Mais depuis, les fans languissent. Frank Ocean est supposément au travail depuis 2013 mais chaque année son album est au nombre de ceux attendus le plus fébrilement, en vain. Les nouvelles arrivent au compte gouttes. Il a dit avoir été puiser l'inspiration chez les Beach Boys et les Beatles. La presse croit savoir qu'il travaille avec Pharrell Williams, Hit-Boy et Danger Mouse. Aux dernières nouvelles, il évoquait la présence à ses côtés des Français Chassol et SebastiAn. En mars 2014, il publie "Hero" avec Mick Jones, Paul Simonon et Diplo, une merveille. En novembre de la même année, il livre par surprise "Memrise" (ci-dessous), une splendeur minimaliste dominée par sa voix de crooner mélancolique et envapé qui fait encore grimper le manque d'un cran. En avril 2015 il promet son album pour juillet. Il sera accompagné, dit-il alors, d'une publication baptisée "Boys Don't Cry". On attend toujours. Il le sait. "Je sais, je sais…arrête de poser des questions stupides à internet et sors ton album. Haha", écrivait-il cet automne sur son Tumblr.
Date de sortie : demain ou dans dix ans

3. James Blake

Pourquoi on l'attend ? Bientôt trois ans, depuis "Overgrown" en avril 2013, que James Blake n'a pas sorti d'album. Il y a plus d'un an, en décembre 2014, le Londonien dévoilait pourtant sur la BBC le nom de son prochain opus très attendu, "Radio Silence", successeur de deux magnifiques albums de néo-soul dont l'influence a irrigué tout le rap et le r&b ces dernières années. Il évoquait à cette occasion la présence de Kanye West et Justin Vernon de Bon Iver sur ce disque. Las, cet été il a laissé entendre que ce travail ne figurerait sans doute pas dans la version finale. Et alors qu'il promettait "Radio Silence" pour avril 2015, on n'en a toujours pas vu la couleur. Sa reprise sur la BBC en octobre de "Sound of Silence" de Simon et Garfunkel en duo avec Bon Iver (ci-dessous) a réactivé l'attente. Si jamais James Blake continuait à se murer dans le silence en 2016, on aura néanmoins du neuf à se mettre sous les tympans : il a en effet créé la musique de la future création du chorégraphe William Forsythe pour le ballet de l'Opéra de Paris, programmée cet été du 4 au 16 juillet.
Date de sortie : inconnue

4. Radiohead

Pourquoi on l'attend ? Parce qu'on sent tout simplement que ce neuvième album approche et que ce sera le premier depuis "The King of Limbs" en 2011. Certes, ce disque plombé et plombant avait failli nous faire commettre l'irréparable - se jeter dans la Seine. Mais il y a eu le projet Atoms For Peace de Thom Yorke entre temps pour nous ramener à la vie. En septembre dernier, Radiohead étaient en studio. Le 4 décembre, Thom Yorke a dévoilé deux nouveaux titres au Trianon à Paris en marge de la COP21 pour le climat, "Desert Island Disk" et "Silent Spring", ce dernier étant signé, a-t-il précisé, du guitariste Johnny Greenwood. Un signe encourageant. D'autant que Greenwood avait déclaré plus tôt cet automne que Radiohead avait "plein de nouveaux morceaux" et que le groupe allait s'atteler à trier le bon grain de l'ivraie. Il arrive donc, mais personne ne sait quand. Une tournée suivra. Pour patienter, Radiohead a dévoilé à Noël "Spectre" (ci-dessous), un titre somptueux écrit pour le dernier James Bond mais écarté au profit du titre de Sam Smith. Pas perdu pour tout le monde... UPDATE 21 janvier : Radiohead commence à annoncer de premières dates européennes, notamment au festival espagnol Primavera début juin et au Open Air en Suisse fin juin début juillet. D'autres dates devraient suivre.
Date de sortie : courant 2016 en principe mais forcément par surprise

5. Missy Elliott

Pourquoi on l'attend ? Parce que le retour de la Missy en novembre avec le clip euphorique de "WTF (Where they from)" (ci-dessous) en compagnie de Pharrell Williams a fait grand bruit. Il a surtout fait réaliser combien cette excellente rappeuse pleine de fantaisie avait manqué au paysage musical ces dernières années. Ce come-back avait été amorcé sur scène le 1er février 2015 à la mi-temps du Superbowl pour lequel Katy Perry l'avait invitée à jouer un medley explosif de trois de ses classiques. Mais il est d'autant plus inespéré que la Supa Dupa Fly est affectée et fatiguée par une maladie auto-immune incurable, diagnostiquée en 2008. Missy Elliott n'est pas femme à baisser les bras : elle travaille à un nouvel album avec Pharrell Williams et son producteur fétiche Timbaland, "les deux seuls producteurs qui me comprennent", explique-t-elle. Mais elle veut prendre son temps, comme Adele, son modèle en la matière.
Date de sortie: on l'espère en 2016

6. Suede

Pourquoi on l'attend ? Parce que lorsque ces precurseurs de la brit-pop ont réussi à se rabibocher en 2010 puis en studio en 2013 pour l'album "Bloodsports" c'était plutôt une bonne surprise. Pour un groupe des années 90, Suede vieillit bien et avec son public, sans s'auto-parodier ni se la jouer faussement "djeune". Sur "Pale Snow", extrait de l'album à venir, Brett Anderson, père d'un garçon de 3 ans, évoque ainsi les angoisses et les névroses de la paternité. Selon lui, ce disque baptisé "Night Thoughts" tourne autour de la peur, de l'amour et de la perte et forme un tout, à l'ancienne. Il est accompagné d'un long-métrage qui "reflète ces thèmes". Signé du photographe Roger Sargent, ce film propose selon Brett Anderson "une suite imbriquée de chansons et d'images sur le drame du quotidien" dont seront issus tous les clips de ce disque. Ceux de "Pale Snow", "Outsiders" et "No Tomorrow" en donnent une bonne idée. Suede est en concert le 28 janvier à la Cigale avec notamment une projection du film durant laquelle Brett Anderson et les siens joueront l'album en intégralité.
Date de sortie : 22 janvier

7. Kanye West

Pourquoi on l'attend ? Parce qu'on se demande ce que l'auteur de l'incroyable "Yeezus" (2013) va pouvoir sortir de son chapeau cette fois. Pas seulement au plan musical mais aussi en terme de marketing promotionnel – projections de clips sur les murs de grandes capitales, avant-première surprise à Coachella, exclusivité en partenariat avec une plateforme ou un opérateur de téléphonie ? Il va falloir trouver du neuf. Après s'être appelé "So help Me God", ce septième album est baptisé "Swish" et est désormais annoncé pour le 11 février. Résumons ce qu'on en sait : Rick Rubin et Q-Tip (de A Tribe Called Quest) sont au nombre des producteurs. Paul McCartney co-signe probablement plusieurs chansons, une collaboration prometteuse avec l'ancien Beatles dont on avait eu un premier aperçu sur "FourFiveSeconds" avec Rihanna et sur "Only One" publiée le 1er janvier 2015. Une chanson touchante et dépouillée dédiée à sa fille North, loin de l'agressivité enragée de "Yeezus". Sachant que Kanye a eu depuis un fils, Saint, on a hâte de voir l'incidence de la paternité sur l'autoproclamé "Black Skinhead". On ne croit pas pour autant à un ramollissement : n'oublions pas "All Day" et l'incroyable performance des Brit Awards de mars 2015 en compagnie de son crew de lascars à capuches toutes flammes dehors. Chaud.
Date de sortie : le 11 février

8. Breakbot

Pourquoi on l’attend ? Parce que Breakbot est synonyme de bonne humeur et d’insouciance funky depuis 2010 et l’inusable "Baby I’m Yours". Après le succès de son album "By Your Side", on attend donc notre nouvelle dose de "feel good music" avec une certaine impatience. Pour "Still Waters", Breakbot devient officiellement un tandem : Thibaut Berland, seul jusqu’ici aux manettes, officialise le travail du chanteur Irfane en tant que co-compositeur. L’occasion pour ce grand timide barbu aux cheveux longs de partager les sunlights avec un sacré beau gosse en guise d’appât. Et de proposer des live étoffés à quatre, avec une guitare et deux claviers sur une tournée qui sillonnera la France en février et mars. Trois titres de "Still Waters" ont pour l’instant été dévoilés : "Back for more", "2Good4Me" et "Get Lost" (voir le clip ci-dessous), toujours aussi délicieusement rétro et entraînants. A noter que 2016 pourrait bien être l’année du grand retour aux affaires de leur label Ed Banger car Cassius prépare aussi son come-back d’ici l’été.
Date de sortie : 5 février 2016

9. PJ Harvey

Pourquoi on l'attend ? Pour son neuvième album studio, successeur de "Let England Shake" sur le thème de la guerre paru en 2011 et lauréat du Mercury Prize, la musicienne a une nouvelle fois cherché à sortir des sentiers battus et de sa zone de confort. Ce disque promis pour avril est présenté comme le fruit d'un voyage artistique qui l'a menée du Kosovo à l'Afghanistan et à Washington, à la rencontre des gens qui y vivent. Un voyage en compagnie du photographe et réalisateur Seamus Murphy, qui avait déjà réalisé une douzaine de courts métrages pour "Let England Shake". Cette fois, il a pris aussi des photos durant leur périple, afin d'illustrer l'entrée officielle en poésie de PJ Harvey avec le livre "The Hollow of the Hand" paru en octobre dernier. Ce projet a également donné lieu à un spectacle multimedia (musique, lecture, photos et films) en octobre à l'occasion de ses 46 ans. Baptisé "The Hope Six Demolition Project", le nouvel album enregistré début 2015 à la Somerset House de Londres durant des sessions ouvertes au public, semble être un prolongement de ce projet. PJ Harvey a déjà confirmé sa présence sur plusieurs festivals l'été prochain, dont We Love Green (début juin) et Beauregard (début juillet) pour la France.
Date de sortie : le 15 avril 2016

10. Red Hot Chili Peppers

Pourquoi on l'attend ? Peu a encore filtré sur ce onzième album des marsupilami punk-funk mais le mot d'ordre pourrait être : fini de ronronner ! On peut s'attendre à du changement puisque ce sera le premier en 25 ans sans leur producteur de toujours Rick Rubin. Cette fois, Anthony Kiedis, Flea (qui s'est fait un tattoo tout frais en l'honneur de Bowie), Chad Smith et le nouveau guitariste Josh Klinghoffer (remplaçant de John Frusciante depuis 2011) ont travaillé avec Danger Mouse. Difficile de dire si c'est une bonne nouvelle tant la liste des états de service de ce producteur tout terrain est longue et diverse, allant de Gnarls Barkley, Gorillaz et Broken Bells à U2, aux Black Keys et à Adele. En décembre, l'album était bouclé et ne restait que la voix d'Anthony Kiedis à poser. Le groupe a prévu une tournée aux Etats-Unis et en Europe qui devrait démarrer au printemps.
Date de sortie : d'ici le printemps
Chanson hommage à leur ami et découvreur Brendan Mullen mort en 2009 et clip tourné à La Nouvelle Orléans.