Blur dévoile un deuxième titre avant l'album

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 20/03/2015 à 18H09, publié le 20/03/2015 à 16H11
Blur en 2012 : Alex James, Dave Rowntree, Damon Albarn et Graham Coxon.

Blur en 2012 : Alex James, Dave Rowntree, Damon Albarn et Graham Coxon.

© Ben Stansall / AFP

On le sait, Blur sort un nouvel album, "The Magic Whip", le 27 avril prochain. Le groupe vient de dévoiler un second titre de ce disque très attendu. "There Are Too Many Of Us" ("Nous sommes trop nombreux") est accompagné d'un clip à voir ci-dessous.

"There Are Too Many Of Us" succède au premier single, "Go Out", publié mi-février lors de l'annonce de la sortie de ce premier album de Blur en douze ans (le dernier était "Think Tank" paru en 2003). Il s'agit d'une chanson poignante et plutôt sombre sur l'aventure de l'humanité - comme son titre l'indique - où la mélancolie de Damon Albarn, pour ne pas dire la désespérance, reprend le dessus.

Le clip ci-dessous a été réalisé par les membres du groupe avec leurs smartphones et tablettes. 


Live en streaming le 25 mars

Blur doit jouer ce soir (vendredi 20 mars) le nouvel album dans son intégralité lors d'un concert intime devant quelques centaines de privilégiés à Londres. Un concert filmé pour Beats by Dre (de Apple) qui sera disponible le 25 mars en streaming sur la chaîne Youtube de la marque (attention, diffusion unique).

Programmés à Hyde Park le 20 juin

Blur a prévu de défendre cet album sur scène mais seul deux concerts sont confirmés pour l'instant : le groupe sera la tête d'affiche du festival British Summer Time à Hyde Park (Londres) le 20 juin et ils sont également annoncés au festival de Benicassim (date non précisée).

"Nous allons donner quelques concerts dans le pays avant cette date, nous allons jouer au Pays de Galles et en Ecosse", a déclaré Damon Albarn récemment. "Je suis vraiment, vraiment excité à l'idée de jouer ce nouvel album mais en même temps nous avons des chansons que nous ne voudrions pas jouer dans de grandes arènes." On comprend mieux ce qu'il veut dire à l'écoute de "There Are Too Many Of Us".