Archive sans "Restriction" : interview et extraits du concert de Lille

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/10/2015 à 14H24, publié le 21/10/2015 à 13H51

Après la sortie de "Restriction" en janvier dernier, Archive a entamé une tournée européenne qui l’a notamment mené à l'Aeronef de Lille. Le groupe emblématique anglais à la musique hybride, composée à la fois de rock, d’électro et de trip hop, a joué un show intense de deux heures. France 3 Nord-Pas de Calais a rencontré Darius Keeler et Dave Pen et Danny Griffiths.

Archive en concert l'Aéronef de Lille, c'est toujours un événement pour les fans du groupe britannique. Le concert affichait complet depuis la mi-septembre, à la sortie des deux heures de show le public était ravi.
Darius Keeler et Danny Griffiths, les fondateurs du groupe apprécient beaucoup l'ambiance du Nord. Ils se sont confiés aux journalistes de France 3 Lille juste avant leur entrée en scène. "On est toujours en train de réfléchir à ce qu'on fera ensuite" affirme Dan Griffiths
Reportage : M. Grimaldi  / B. Thery / R. Maucort
Sur "Restriction" trois chanteurs prêtent leur voix aux douze tracks de l'album, car depuis sa création Archive a la particularité de n'avoir aucun chanteur vedette. "On ne reste pas toujours dans la même dynamique et ça c'est vraiment intéressant" analyse Dave Pen l'un des chanteurs.

Le concert a démarré par la diffusion d'Axiom, un moyen-métrage réalisé par le groupe l'an passé et présenté au festival de cinéma Sundance.
Impeccablement ficelés, mêlant du son très fort, de la vidéo et un festival de lumières, les concerts d'Archive emportent les fans dans un l'univers féerique et planant "Ca me transporte" déclare une femme dans le public. Sur scène, le groupe a joué la totalité de son dernier opus mais a aussi gratifié le public d'anciens titres comme "Fuck U" sorti en 2004 sur l'album "Noise"

Trip hop, rock progressif ou encore électro, depuis la sortie de Londinium en 1996, le collectif est devenu un incontournable du genre. Construit autour des membres fondateurs Darius Keeler et Danny Griffiths, Archive s’est imposé partout en Europe grâce à un esprit totalement libre et indépendant. "On n'a jamais eu de pression de la part des labels ou des managers, depuis 20 ans on pu faire exactement ce qu'on voulait et ça c'est vraiment une chance pour un groupe" explique Darius Keeler
"Dangervisit" sorti sur le 7e album studio "Controlling Crowds"

Avant ses deux dates de concert au Zenith de Paris les 30 et 31 ocrobre, Archive poursuit sa tournée en France 
- Le 22 Octobre à la Vapeur de Dijon 
- Le 23 Octobre à La Belle Electrique de Grenoble 
- Le 24 Octobre à la Salle 3000 de Lyon 
- Le 27 Octobre au Liberté à Rennes 
- Le 28 
Octobre à l'Acclameur de Niort