Revanche des anciens aux Victoires de la Musique

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 04/03/2012 à 11H17
Catherine Ringer sur la scène des 27e Victoires de la Musique

Catherine Ringer sur la scène des 27e Victoires de la Musique

© Bertrand Langlois / AFP

Les 27e Victoires de la Musique ont consacré samedi des talents confirmés, dont les voix ont pourtant été longtemps oubliées par la cérémonie française : Catherine Ringer et Hubert-Félix Thiéfaine et aussi Jean-Louis Aubert

Thiéfaine remporte ses premières Victoires après 40 ans de carrière, celle de l’artiste masculin de l’année et celle de l’album de chansons pour « Supplément de mensonge ». Cette figure du rock indépendant, qui a construit sa carrière à l’écart du star-system, a pourtant enregistré 16 albums en studio de nombreux jeunes artistes revendiquent son influence.

Absent des télés, peu diffusé en radio, Hubert-Félix Thiéfaine remplit pourtant les plus grandes salles et son dernier album s’est vendu à 120.000 exemplaires. Pour son "Homo plebis, ultimae tour", également nommé dans la catégorie tournée de l'année, il a rempli des Zénith partout en France et les 15.000 places de Paris-Bercy.

Hubert-Félix Thiéfaine aux 27e Victoires de la Musique

Hubert-Félix Thiéfaine aux 27e Victoires de la Musique

© Bertrand Langlois / AFP

Né à Dôle le 21 juillet 1948, Hubert-Félix Thiéfaine a découvert à l'adolescence les poètes surréalistes et situationnistes qui ont marqué à  jamais son écriture. Son univers lyrique et imaginatif est un mélange de surréalisme et de jeux de mots dont les thèmes favoris sont la folie, la critique de la société et la mort. Pourtant, son 16e album, « Suppléments de mensonge », est né d’une envie de « se faire du bien », après un gros coup de fatigue qui l’a mené à l’hôpital à l’été 2008.

"J'ai eu la tête occupée par des idées noires pendant 40 ans, alors quand on m'a enlevé ça, tout à coup, je me suis mis à avoir de la place", expliquait-il.

Catherine Ringer triomphe en solo
Autre figure longtemps oubliée des Victoires, Catherine Ringer a été sacrée artiste-interprète féminine de l’année. Avec les Rita Mitsouko, cette voix singulière de la chanson française n'avait été distinguée par les Victoires qu'à  deux reprises en 1987, pour l'album "The no comprendo" (album de l'année) et le clip de "C'est comme ça".

Ses premiers remerciements sont allés à Fred Chichin "qui m'a tellement aidé et appris de choses".

Catherine Ringer a décidé de poursuivre seule l’aventure musicale des Rita Mitsouko, après la disparition de son compagnon fin 2007. Accompagnée de son ombre bienveillante, elle a publié l'an dernier son premier album en solo "Ring n'roll" (Because), un bouleversant hymne à la vie et à l'amour. Sur scène, c’est leur fils qui tient désormais la guitare au côté de sa mère.

Née en 1957, Catherine Ringer quitte l’école à 15 ans pour multiplier les expériences artistiques : théâtre, danse, cinéma et porno. Elle rencontre Fred Chichin en 1979. Un coup de foudre amoureux et artistique. Les Rita Mitsouko se font connaître avec le single « Marcia Baila ». Le duo mêle dans une musique métissée et inventive des influences rock, funk, punk, ska, sud-américaines et un solide sens de l’humour.

« Variéty », publié en avril 2007, est leur dernier album. Quelques mois plus tard, Fred Chichin est emporté par un cancer foudroyant à l’âge de 53 ans.

La tournée de Jean-Louis Aubert récompensée
Pour Jean-Louis Aubert aussi, c’est la première récompense aux Victoires après 35 ans de carrière : il a remporté celle de la tournée de l’année. "Je suis comme un enfant qui rapporterait ce prix à son papa", a-t-il déclaré en coulisses, très ému, rappelant que son dernier album "Roc-Eclair", sorti en 2010, avait été inspiré par la mort de son père. 72 concerts ont suivi, où pendant plus de deux heures Jean-Louis Aubert a interprété les titres de cet album sans oublier de revenir sur les grands moments de sa carrière en solo et avec Téléphone.

Le palmarès des 27e Victoires de la Musique

Artiste-interprète masculin : Hubert-Félix Thiéfaine

Artiste-interprète féminine : Catherine Ringer

Groupe ou artiste révélation du public : Orelsan

Groupe ou artiste révélation scène : Brigitte

Album de chansons : "Suppléments de mensonge" - Hubert-Félix Thiéfaine

Album rock : "So much trouble" – Izia

Album de musiques urbaines : "Le chant des sirènes " – Orelsan

Album de musiques du monde : "Cantina paradise" – Jehro

Album de musiques électroniques ou dance : "Audio, video, disco" – Justice

Chanson originale : "Jeanne" - Laurent Voulzy (auteur : Alain Souchon -  compositeur: Laurent Voulzy)

Spectacle Musical/Tournée/Concert : "Roc'éclair tour" - Jean-Louis Aubert au Zénith, à Bercy et en tournée - Production : Backline/VMA

Vidéo-clip : "La Seine" - Vanessa Paradis & M - Réalisateur: Bibo Bergeron

DVD musical : "Les saisons de passage" - M - Réalisateur : Laurent  Thessier