Relooking extrême à trois jours du coup d'envoi du Hellfest

Par @Culturebox
Mis à jour le 19/06/2013 à 09H51, publié le 18/06/2013 à 16H21
Le groupe "Kiss" a enflammé la scène du Hellfest en 2010 et sera présent pour l'édition 2013.

Le groupe "Kiss" a enflammé la scène du Hellfest en 2010 et sera présent pour l'édition 2013.

© FRED TANNEAU / AFP

Le Hellfest, littéralement "la fête de l'enfer", créé en 2006, s'est rapidement imposé comme l'un des plus grand rassemblements heavy-metal au monde. Théâtre de concerts mythiques de légendes comme Alice Cooper ou Ozzy Osbourne, l'année 2012 avait attiré 115 000 festivaliers à Clisson. L'édition 2013, du 21 au 23 juin s'annonce bouillonnante avec la venue de Kiss. Tout le monde sera sur son 31 ...

Si les adeptes du cuir noir au look gothique ou les punks arborant des couleurs flash et des crêtes roses ont tendance à être stigmatisés, ils ne risquent pas de l'être au Hellfest. Pendant trois jours, les adeptes de hard rock, metal, black metal et autres dérivés radicaux pourront s'en donner à coeur joie en vibrant au son de leurs groupes préférés.

Le look métalleux, fringues, tatouages et accessoires, devient l'expression d'une appartenance à un groupe. Si Satan n'est jamais loin, il s'agit plutôt d'un rapport au folklore et d'un certain goût pour la provocation que d'une réelle croyance. Jeunes, vieux, garçons, filles, tout le monde fait son marché pour le Hellfest. Rencontre avec Maureen, une jeune ado qui vient d'une famille ou la passon du metal se transmet de mère en fille.

Reportage de D. Leroy, F. Grunchec, S. Herel, R. Fischer
Qui dit musique extrême dit souvent look extrême, histoire de se sentir en osmose avec ses idôles. Cette année, outre les Rangers, les Buffalo à flammes et les éternels sweet à capuche ACDC, Slipknot ou Alice Cooper, on risque la rupture de stock en ce qui concerne les T-Shirt Kiss. Un marché juteux pour toutes les boutiques spécialisées et les tatoueurs, qui se délocalliseront dans la petite ville de Loire Atlantique.

Def Leppard, Whitesnake, Helloween, Korn, Bullet for my Valentine, Danzig, Lordi et même... Europe (qui avait étrangement conquis la foule en 2009) seront également de la partie pour cette édition 2013. On rappelle juste aux amateurs que Julien Doré et sa bande de black metalleux (variante la plus sombre et le plus radicale du metal) sont toujours au cinéma. Ils se feront une joie de vous initier aux joies du Hellfest dans le film "Pop redemption" de Martin Le Gall.
Julien Doré, Grégory Gadebois, Jonathan Cohen et Yacine Belhousse sont les héros de "Pop redemption", premier film de Martin Le Gall

Julien Doré, Grégory Gadebois, Jonathan Cohen et Yacine Belhousse sont les héros de "Pop redemption", premier film de Martin Le Gall

© Avalon-Gaumont
Entre voix gutturales, vibrations des guitares et ambiance du feu de dieu, voilà un Hellfest qui s'annonce chaud comme les flammes de l'enfer. Petit avant-goût avant d'arrivée sur le "Highway To Hell" avec le dernier passage de Kiss au Hellfest. Admirez le look !
Kiss - "I was made for loving you" en live au Hellfest 2010