Régime minceur pour la tournée de Johnny Hallyday ?

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/12/2012 à 15H16, publié le 22/02/2012 à 11H36
Johnny Hallyday en concert à Paris (Bercy, 2006)

Johnny Hallyday en concert à Paris (Bercy, 2006)

© Fred Dufour / AFP

Johnny Hallyday donnera un concert supplémentaire à Nice dans le cadre de sa tournée 2012. En revanche, il ne se produit plus au stade Charles Ehrmann (capacité en concert de 15.000 à 54.000 places) mais au palais Nikaïa (9.700 places) une salle d'une capacité plus petite. La date ajoutée est celle du 29 juin, la veille de celle déjà programmée, a indiqué Nice Matin dans son édition du 20 février.

Hallyday se plie au jeu des questions-réponses avec les journalistes pour présenter sa tournée 2012

Johnny/Delajoux: un accord met fin à la procédure engagée devant le Conseil de l'Ordre
Un accord global a été signé mettant un terme à l'action contre le Dr Stéphane Delajoux initiée par Johnny Hallyday et ses assureurs devant le Conseil de l'Ordre des médecins, a indiqué le 19 février un des avocats du chirurgien.

En novembre 2009, Johnny  Hallyday, souffrant d'une hernie, avait été opéré par Stéphane Delajoux. Quelques jours plus tard, il avait dû retourner à la clinique où le médecin avait dû réintervenir. Le lendemain, il avait pris l'avion pour Los Angeles où une infection avait conduit à son hospitalisation en urgence et à une nouvelle intervention. L'opération subie à Paris par le rocker avait été qualifiée de "bâclée" par son producteur d'alors, Jean-Claude Camus, brouillé depuis avec le chanteur.

Les conseils de Johnny Hallyday avaient saisi le Conseil de l'Ordre des Médecins en mars 2011. Le rocker accusait le chirurgien d'avoir manqué de rigueur mais le chirurgien affirmait avoir informé Johnny de ce qui s'était produit pendant l'opération et des dangers qu'il courrait en voyageant. Dans une procédure lancée en novembre 2011, les assureurs de la tournée du chanteur ont demandé à être indemnisés du manque à gagner du fait de l'annulation de la tournée en 2009. Ils avaient alors évalué leur préjudice à 6 millions d'euros mais en réclamaient 2,3 millions au Dr Delajoux et à sa clinique.