Entre hip hop et reggae, Volodia garde "Un Pied sur Terre"

Par @Culturebox
Publié le 24/09/2016 à 19H11
"Un Pied sur Terre" est le premier album solo de Volodia.

"Un Pied sur Terre" est le premier album solo de Volodia.

© Baso Records

Ses fans l’attendaient, le voilà enfin. "Un Pied sur Terre", le premier album solo de Volodia, tout fraichement sorti des studios Baco Records. Disponible dans les bacs depuis vendredi, c’est une consécration pour cet artiste montant de la scène Hip-hop/Reggae, après plusieurs années sur les planches des différentes scènes françaises.

L’attente était considérable chez ses fans. Il faut dire que, depuis 2006, date de création du collectif Phases Cachées, Volodia s’est doucement fait une place dans le monde Hip-hop/Reggae français. Pourtant, ses créations solos n’ont jamais été réunies avant cette année 2016. Mais qu’importe, puisque son premier opus met "Un Pied sur Terre". 

Une référence du genre

C’est sur YouTube que Volodia s'est fait connaître avec son flow aux multiples couleurs (l'ensemble de ses vidéos comptabilise plus d’un million de vues sur la plateforme internet). Véritable caméléon des genres, l’artiste a décidé de rassembler dans cet album ses classiques et ses nouvelles chansons qui pourraient faire de lui une des rférences du genre.

L’artiste est un habitué des premières parties des plus grandes salles de France ainsi que des café concerts, un monde dans lequel il a évolué et peaufiné sa plume. Sa plume justement, ne s’est pas forgée toute seule. Le rap étant l’une des meilleures écoles pour l’écriture, Volodia et Phases Cachées ont trouvé comment l’utiliser à bon escient. Cheeko, D’Clik et Volodia ont ainsi créé leur propre univers : le Boogie Woogie Flow.

 

Une production ambitieuse

Même si "Un Pied sur Terre" est le premier album solo de Volodia, il est accompagné de "pointures" et s’offre même la révélation reggae de l’année, Naâman. Les deux jeunes hommes se sont retrouvés sur "Captain", dont le clip sorti le 2 septembre comptabilise plus de 90 000 vues sur YouTube.

Parmi les grands noms du genre, Volodia a fait appel au Martiniquais Yaniss Odua, au MC Hip-hop/Reggae Kenyon et à Danakil, dont il assurera les premières parties de concert. dans son "On Tour" du 20 septembre au 10 décembre.

Coup de cœur

Difficile d’avoir une préférence dans l’opus, tant Volodia mélange les genres du rap au reggae.
Alors par quoi commencer ? Les rythmes typiques reggae de "Sac à dos" ou de "Captain" ? Les sons décalés de "Cosmonaute" ? Ou la version piano de "Une Minute de silence", en bonus de l’album ?

Alors peut-être aurons-nous un coup de coeur pour "Les Gens qui passent". Sur une base instrumentale simple mais douce à l’oreille, Volodia nous emmène dans un café. "Garçon mettez moi un allongé. Auriez-vous un crayon aussi que j’écrive une chanson ? Merci". Et le rap entrainant de Volodia fait alors son office. L’artiste décrit ce qu’il voit, de manière simple mais efficace, car le message passe. "Je vois ce jeune couple qui s’engueule, mais pourquoi ils s’en veulent ? Parfois l’amour s’envole", ou encore "C’est la seule à écouter les oiseaux qui chantent dans ce boucan urbain, moi je n’entends que les sirènes".

Ce 7e titre est introduit par un "Interlude", en plein milieu de l'album. Tout à coup, pas de musique mais un dialogue, entre Volodia et ses amis. "Tu reviens d’où là ?" demande l’un. "De la piscine" répond l’artiste. Une conversation qui éclaire sur le nom de la chanson suivante. Ses amis lui conseillent de "lever les yeux", parce qu’ici il y a "plein de vibes pour s’inspirer". L'artiste s'éxecute et met alors en forme "Les Gens qui passent". 

"Un Pied sur Terre" de Volodia est sorti le 24 septembre (Baco Records).
Volodia est en tournée avec Danakil du 20 septembre au 10 décembre, partout en France (toutes les dates sur le site de Baco Records)

"Un Pied sur Terre" sera disponible à partir du 23 septembre dans les bacs.

"Un Pied sur Terre" sera disponible à partir du 23 septembre dans les bacs.

© Valentin Campagnie - Artwork by Loseou