Martin Shkreli tient sa promesse et révèle des inédits du Wu-Tang Clan après la victoire de Trump

Par @Culturebox
Mis à jour le 10/11/2016 à 10H12, publié le 09/11/2016 à 19H52
Le groupe de hip hop américain Wu-Tang Clan au Forbidden Fruit Festival de Dublin, en Irlande

Le groupe de hip hop américain Wu-Tang Clan au Forbidden Fruit Festival de Dublin, en Irlande

© Artur Widak / NurPhoto

Chose promise, chose due. Le businessman provocateur Martin Shkreli avait annoncé fin octobre qu'en cas de victoire de Donald Trump, il diffuserait l'album "Once upon a time in Shaolin" des rappeurs new-yorkais du Wu-Tang Clan. Il existe une seule copie de cet album, achetée par Shkreli pour deux millions de dollars, et jalousement gardée depuis. Aujourd'hui, il a tenu sa promesse.

Martin Shkreli adore qu'on le haïsse. Et le jeune businessman américain de 33 ans a toujours tout fait pour s'assurer sa réputation de "l'homme le plus détesté des Etats-Unis". Shkreli est gestionnaire de fonds d'investissements, spécialiste des laboratoires pharmaceutiques et des entreprises de santé. Il s'est fait connaître en 2015 par le rachat avec Turing Pharmaceuticals des droits exclusifs de commercialisation du Daraprim aux Etats-Unis, un médicament utilisé notamment dans le traitement du sida, et pour lequel il n'existe aucun générique.
Martin Shkreli a été convoqué en février 2016 par la Chambre des Représentants au sujet des scandales pharmaceutiques dans lesquels il est impliqué 

Martin Shkreli a été convoqué en février 2016 par la Chambre des Représentants au sujet des scandales pharmaceutiques dans lesquels il est impliqué 

© Brendan Smialowski / AFP
Profitant de ce monopole, Shkreli multiplie son prix par 55, de 13,50 à 750 dollars, ce qui lui a valu les foudres de plusieurs associations comme la HIV Medicine Association, ainsi que d'Hillary Clinton, alors candidate à la primaire démocrate, qui souhaitait légiférer sur de telles pratiques jugées "abusives". 

Un pari en cas de victoire de Trump

Depuis, par conviction ou par provocation, Martin Shkreli a pris position en faveur de Donald Trump pour l'élection présidentielle américaine. Et le 27 octobre dernier, nouveau coup de communication, Shkreli annonce sur son compte Twitter que si Trump l'emporte, il diffusera des titres inédits des Beatles, de Nirvana et du Wu-Tang Clan.
Associé au projet du label Collect Records, Martin Shkreli s'intéresse en effet de près à la musique. Il utilise sa fortune pour acquérir des oeuvres rarissimes, comme l'album unique du Wu-Tang Clan, "Once upon a time in Shaolin", acheté en décembre 2015, et qu'il est donc le seul à avoir pu écouter jusqu'à aujourd'hui. 

Suite à la victoire de Donald Trump, Shkreli a reçu quelques rappels sur Twitter concernant sa promesse de diffuser publiquement les titres de l'album du Wu-Tang Clan, parfois de manière un peu virulente. N'est pas "l'homme le plus détesté" qui veut. 
Le jeune homme s'est dit pris au dépourvu car il n'imaginait pas que Trump pouvait vraiment l'emporter, mais il a finalement tenu parole. Depuis aujourd'hui, certains titres de l'album "Once upon a time in Shaolin" du Wu-Tang Clan sont disponibles sur Youtube, grâce à Martin Shkreli, si l'on peut dire.