Un concert autour de Disiz le 18 octobre à Paris contre le mal-logement

Par @Culturebox
Publié le 06/10/2014 à 16H36
Disiz au festival des Vieilles Charrues le 20 juillet 2014.

Disiz au festival des Vieilles Charrues le 20 juillet 2014.

© Claude Prigent / Photo PQR Le Telegramme / MaxPPP

Le rappeur français Disiz, entouré de Némir, Orelsan et Gringe alias Casseurs Flowters, ainsi que les rappeurs Canardo, Féfé et Georgio se produisent en concert le 18 octobre à La Cigale (Paris) pour la bonne cause. Celle du mal logement de la Fondation Abbé Pierre.

Ce concert clôturera la campagne "Abbé Road", une opération lancée depuis juin par la Fondation afin d'aller à la rencontre, lors des festivals de l'été, des jeunes, principales victimes du mal-logement.
   
Un bus, spécialement aménagé avec une douche, une plaque de cuisson, une petite commode et un lit pour une personne, s'est ainsi déplacé pendant tout l'été sur les routes de France, pour exposer la chambre "indigne" de moins de dix mètres carrés qui constitue le quotidien de milliers de jeunes, confrontés à la difficulté de trouver un logement.
   
Les jeunes sont "très violemment impactés par les problèmes d'accès, de maintien dans le logement ou par le mal-logement lui-même (marchands de sommeil, pénurie de petits logements, coût élevé, habitat insalubre, etc.)", explique la Fondation Abbé Pierre, qui lance une pétition pour soutenir la Garantie universelle des loyers.
   
Le loyer est le premier poste de dépenses chez les jeunes de 18 à 25 ans, souligne l'association.
   
Le bus s'est notamment arrêté au festival Garorock à Marmande (Lot-et-Garonne), aux Francofolies de La Rochelle, aux Eurockéennes à Belfort, aux Vieilles Charrues à Carhaix (Finistère) ou à La Courneuve (Ile-de-France), lors de la Fête de L'Huma.

Pour le concert de clôture à la Cigale, les places s'échelonnent entre 18 euros (plein tarif), 8 euros (étudiants et moins de 18 ans), et 4 euros pour les demandeurs d'emploi.