Snoop Dogg interpellé en Italie avec un gros magot dans des taies d'oreiller

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/08/2015 à 11H17, publié le 02/08/2015 à 11H14
Snoop Dogg au Y Not Festival à Pikehall (Royaume-Uni) le 31 juillet 2015

Snoop Dogg au Y Not Festival à Pikehall (Royaume-Uni) le 31 juillet 2015

© Olly Stabler / REX Shutte / SIPA

Snoop Dogg se promenait avec plus de 400.000 dollars (346.000 euros) en espèces dans des taies d'oreiller. La police financière italienne a interpellé le rappeur américain à l'aéroport de Lamezia Terme (Calabre) où il allait s'envoler pour Londres, et a saisi la moitié de la somme.

Snoop  Dogg avait participé à deux spectacles dans le sud de l'Italie et avait gagné l'aéroport de Lamezia Terme pour se rendre en Grande-Bretagne où il devait participer dimanche au Kendal Calling Festival, selon l'agence AGI.
 
Alors que le rappeur allait embarquer sur son jet privé, les policiers chargés des contrôles ont remarqué qu'il transportait deux taies d'oreillers en guise de sacs, qui se sont avérées contenir des billets, pour un total de 422.000 dollars, selon la  même source.

Quatre avocats charges de l'affaire              

En vertu de la législation italienne visant à lutter contre le blanchiment de l'argent sale, qui interdit de transporter plus de 10.000 euros en espèces, la police a saisi la moitié de la somme et entamé une enquête.

Le rappeur n'a pas protesté, demandant simplement à pouvoir partir le plus rapidement possible pour Londres.
 
Selon l'agence, quatre avocats ont été chargés de suivre cette affaire pour le compte du rappeur qui pourrait se voir restituer l'argent restant après le paiement de l'amende prévue par la loi.

Après la Suède, Snoop Dogg va-t-il boycotter l'Italie ?

Il y a quelques jours, Snoop Dogg avait annoncé qu'il allait boycotter la Suède, après avoir été brièvement interpellé par la police d'Uppsala qui le soupçonnait d'avoir consommé des stupéfiants.
 
"A tous mes fans en Suède, c'est à cause de votre police que vous ne me reverrez plus dans votre beau pays (...) et je fume toujours", avait-il réagi en postant sur son compte Instagram plusieurs  photos et videos.
 
À 43 ans, la carrière de la star du hip-hop est émaillée de divers scandales et  déboires avec la justice.