Scènes d'émeute à l'extérieur d'un concert dans le New Jersey

Par @Culturebox
Mis à jour le 08/06/2015 à 09H37, publié le 08/06/2015 à 09H36
Panique à l'extérieur d'un concert dans le New Jersey après l'intervention de la police (7 juin 2015)

Panique à l'extérieur d'un concert dans le New Jersey après l'intervention de la police (7 juin 2015)

© Tyson Trish / AP / SIPA

La police en tenue antiémeute est intervenue dimanche soir pour disperser des fans, sans billets selon elle, qui tentaient de forcer l'entrée à un important concert de hip-hop dans le New Jersey (nord-ouest des Etats-Unis).

Les policiers ont fait usage de gaz lacrymogènes face à la foule qui tentait de prendre d'assaut le MetLife Stadium à East Rutherford, et plusieurs personnes ont été arrêtées, selon la police, qui n'a pas précisé le nombre d'interpellations.
              
Parmi les artistes au programme du festival Summer Jam figuraient les rappeurs Kendrick Lamar et Chris Brown.
              
Des vidéos et des photos publiées sur les réseaux sociaux ont montré des policiers se protégeant à l'aide de boucliers contre des projectiles, alors que des personnes terrifiées fuyaient le concert.

Des témoins dénoncent des contrôles trop longs        

Selon CNN, la police a eu recours aux gaz lacrymogènes pour tenter de contrôler la foule déchaînée. Des personnes ont tenté d'escalader les grilles qui avaient été fermées, d'autres qui avaient des billets n'ont jamais pu entrer pour assister au concert, rapporte un journaliste de Billboard qui était sur les lieux.
              
"Ce soir, les gardes de sécurité à l'une des entrées du MetLife Stadium ont  été confrontés à une foule tentant d'entrer illégalement au concert Summer Jam, qui jouait à guichets fermés, en escaladant les barrières et en forcant l'entrée", a déclaré la police de l'Etat du New Jersey State sur Facebook.
 
Des témoignages recueillis par CNN affirment au contraire que les troubles ont commencé en raison de la lenteur des contrôles qui a exaspéré les spectateurs. Le concert était prévu à 18h et à 21h certains attendaient encore dehors, raconte un témoin.