Le rappeur américain Tyga visé par un mandat d'arrêt aux Etats-Unis

Par @Culturebox
Publié le 10/08/2016 à 10H30
Le rappeur Tyga, inquiété par la justice américaine, risque l'emprisonnement ou pourrait verser 10 000 dollars

Le rappeur Tyga, inquiété par la justice américaine, risque l'emprisonnement ou pourrait verser 10 000 dollars

© Dave Kotinsky / GETTY IMAGES NORTH AMERICA / AFP

Un juge de Los Angeles (Etats-Unis) a émis un mandat d'arrêt visant le rappeur Tyga qui ne s'est pas présenté pour une audition au tribunal dans le cadre d'une plainte déposée par son ancien propriétaire.

 Auteur de titres comme "Ayo", "Molly" ou "Coconut Juice", Tyga risque  l'emprisonnement ou pourrait avoir à verser une caution de 10.000 dollars.
Le rappeur devait se présenter mardi au tribunal de Santa Monica, localité qui jouxte Los Angeles pour discuter de l'état de ses  finances dans le cadre d'un litige avec son ex-propriétaire. Il avait refusé de payer 480.000 dollars d'arriérés de loyers et de  pénalités liées à une maison de Malibu qu'il avait louée en 2011 à Gholamreza Rezai.
 
Ce dernier a engagé une action en justice en 2012, affirmant que Tyga n'avait pas versé son loyer de 16.000 dollars par mois et qu'il avait quitté la propriété avant la fin de son bail en la laissant avec de gros dégâts.

Une barre de pole dance dans la chambre

La star musicale de 26 ans, nommée aux prestigieux Grammy Awards, aurait  également installé une barre de danse verticale au milieu de la principale  chambre sans lui en demander la permission. Tyga, qui sort avec le mannequin et star de télé-réalité Kylie Jenner, a  affirmé ne pas avoir d'argent pour justifier son refus de s'acquitter de la  pénalité financière à laquelle il a été condamné.
 
D'après le magazine d'informations sur les célébrités TMZ.com, l'avocat de M. Rezai a présenté à la juge Nancy Newman des articles de presse mentionnant  que Tyga venait d'offrir à Jenner une voiture à 200.000 dollars pour son anniversaire.