La Fouine : "le clash avec Booba c'est du pipeau"

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/02/2013 à 18H21, publié le 10/02/2013 à 14H43
Le rappeur La Fouine, le 31 janvier 2013.

Le rappeur La Fouine, le 31 janvier 2013.

© Thomas Morel-Fort / PhotoPQR / Le Parisien / MaxPPP

Le rappeur La Fouine s'est exprimé pour la première fois dimanche sur un plateau de télévision depuis que son véhicule a essuyé des tirs en tout début de semaine. "Il faut arrêter de jouer", a-t-il martelé sur Canal+ en tentant de détendre l'atmosphère et de calmer ses fans.

"Je hais Booba, je le déteste mais c’est artistique. C’est comme Bénabar qui déteste Benjamin Biolay", a expliqué La Fouine. "Dans le rap on l'étale parce que les jeunes aiment cette rivalité textuelle".

"Il ne faut pas prendre tous ces clash au sérieux"
Il a redit qu'il ne croyait pas à une attaque téléguidée par son rival. "
On habite le même immeuble à Miami, il sait qu’on peut régler ça avec des poings", a-t-il précisé. "On s'insulte avec Booba, on se clashe mais peut-être que dans 5 ans on mangera ensemble, on en rira. Il ne faut pas prendre tous ces clash au sérieux."

"Quand je dis "je vais te violer Booba, c'est de l'humour. Il me dit 't'es un violeur', je lui dis 'à part toi j'ai violé personne". C'est de l'humour, il ne faut pas prendre tout au premier degré".

Dans cette rivalité, "le nerf de la guerre c'est je rappe mieux que toi, mon album est meilleur que le tien, mes rimes sont meilleures que les tiennes", a-t-il dit à l'adresse des jeunes.

"Les petits, arrêtez de croire que c'est la réalité, c'est du pipeau !"
"Il faut bien comprendre que Booba ni moi, ne sommes des gangsters.", a-t-il insisté. "Ce que je dis c'est la vérité mais c'est ce que j’ai vécu il y a 15 ans lorsque j’étais un mange pierres à Trappes".

"Les petits, arrêtez de croire qu'on est des gangsters. (...) C'est de l'affrontement mais ça reste verbal, arrêtez de croire que c'est de la réalité, c'est du pipeau !".

"Aujourd'hui, grâce à Dieu, la balle a touché la portière, elle aurait pu me toucher. Qu'est-ce qu'il faut, que La Fouine finisse à l'hôpital pour que vous réalisiez que c'est des conneries tout ça ?".

De son côté, le rappeur McJean Gab1 a redit sur Canal+ l'opinion qu'il avait déjà exprimée sur cette affaire. Pour lui les choses sont claires :  "C'est juste une opération commerciale", un coup monté pour se faire de la publicité à bon compte à l'occasion de la sortie du nouvel album du rappeur de Trappes publié le jour-même des coups de feu, lundi 4 février 2013.

"J'ai pas besoin de faire semblant de me faire tirer dessus pour vendre des disques" a réagi La Fouine.