Kanye West hospitalisé en "urgence" après une crise psychotique

Par @Culturebox
Mis à jour le 23/11/2016 à 11H45, publié le 21/11/2016 à 18H15
Kanye West à Los Angeles le 18 novembre 2016

Kanye West à Los Angeles le 18 novembre 2016

© X17 / Sipa

Le rappeur américain Kanye West a été hospitalisé le 21 novembre "en urgence" après l'annonce de l'annulation des 21 concerts de sa tournée en Amérique du Nord, deux jours après une nouvelle diatribe durant laquelle il s'en est pris, entre autres, à la vedette de la pop Beyoncé et à Jay Z. Il souffrirait d'une crise psychotique ont indiqué plusieurs médias américains mardi.

Des informations du site spécialisé dans les célébrités TMZ ont indiqué que le rappeur de 39 ans était traité en psychiatrie dans un hôpital de los Angeles après avoir été admis pour "épuisement" et qu'il se sent  "attaqué spirituellement".  Les personnes atteintes de crise psychotique souffrent souvent de bouffées  délirantes et de confusion mentale.

Mike Lopez, un porte-parole de la police de Los Angeles, a indiqué que les policiers ont répondu en début d'après-midi "à un appel pour trouble à l'ordre public" à une adresse connue pour être la propriété du chanteur. Et le 'trouble est devenu une urgence médicale entraînant l'intervention des pompiers sur un individu", a dit Mike Lopez sans citer le nom de Kanye West. 

"Epuisement"

Les représentants du rappeur, plusieurs fois couronné aux Grammy Awards et marié avec la star de la téléréalité Kim Kardashian, n'ont fait aucun commentaire. Le "Saint Pablo Tour" devait durer jusqu'au 31 décembre mais une porte-parole du promoteur Live Nation avait indiqué que le reste de la tournée était annulé et que les détenteurs de billets avaient été contactés pour être remboursés. Depuis août, le rappeur avait donné environ 40 concerts aux  Etats-Unis et au Canada.

TMZ a souligné, se référant à une source non identifiée, que Kanye West avait écourté sa tournée pour cause d'épuisement. Ce coup d'arrêt intervient après l'annulation à la dernière minute d'un concert prévu le 20 novembre. Ce concert devait être un rattrapage pour une  performance qu'il avait interrompue le 3 novembre pour cause, officiellement, de problèmes de voix. 

Discours lunaire et décousu

Le fantasque rappeur devait se produire au Forum à Inglewood, en banlieue de Los Angeles, mais les organisateurs ont tweeté seulement trois heures avant le spectacle qu'il était annulé. Les spectateurs ayant déjà acheté leurs places seront remboursés. 
Kanye West avait sidéré son public samedi soir e 19 novembre, lors d'un concert à  Sacramento où il n'avait interprété que trois chansons avant de se lancer dans un de ses fameux discours lunaires et décousus, selon des vidéos postées sur les réseaux sociaux. Tout ça après être arrivé une heure et demie en retard...

Le rappeur a dit se sentir "blessé" parce que Beyoncé aurait dit ne pas vouloir participer à une cérémonie, apparemment les Grammy Awards, sauf si elle était sûre de remporter le prix pour la meilleure vidéo de l'année. "J'ai été envoyé ici pour vous donner ma vérité, même si c'est prendre un risque pour ma vie, même si c'est un risque pour mon succès, ma propre carrière", a dit Kanye West.

Extraits (VO non sous-titrée) de la diatribe de Kanye West à Sacramento...

"Jay Z, je sais que tu as des tueurs, ne les envoie pas"

"Jay-Z, appelle-moi mon frère, tu m'as toujours pas appelé... Jay Z, je sais que tu as des tueurs, s'il te plaît ne les envoie pas pour avoir ma tête. Appelle-moi, parle-moi comme un homme", a-t-il ajouté en parlant du mari de Beyoncé. Après encore quelques propos sur la presse, le chanteur a balancé le micro et quitté la scène. Visiblement en colère, le public a commencé à chanter "Kanye, on t'emmerde".

Un résumé du concert posté sur Twitter :

Le mari de la star de téléréalité Kim Kardashian avait déjà choqué quelques jours plus tôt lors d'un précédent concert à San José, expliquant qu'il n'était pas allé voter lors des récentes élections, mais que s'il s'était déplacé il aurait glissé dans l'urne un bulletin pour Donald Trump.

Pourtant, Kanye West avait participé durant la campagne électorale avec Beyoncé et Jay Z à plusieurs événements de soutien à Hillary Clinton. Selon Kanye West, la présidence de Donald Trump pourrait faire changer les choses, en exposant les idées racistes au grand jour. "Si les gens sont racistes et trouvent plus d'inspiration à dire ce qu'ils ressentent, alors ils se dévoilent", avait développé le rappeur noir.