Kanye West, à contre-courant, dit soutenir Donald Trump

Par @Culturebox
Mis à jour le 21/11/2016 à 17H47, publié le 19/11/2016 à 13H06
Kanye West au Meadows Music and Arts Festival, New York, octobre 2016

Kanye West au Meadows Music and Arts Festival, New York, octobre 2016

© Timpone/BFA/Shutterstoc/SIPA

Le rappeur américain Kanye West a sidéré son public jeudi soir, en annonçant sur scène, à San José, qu'il soutenait le président élu Donald Trump, même s'il n'a pas voté à la présidentielle du 8 novembre, et qu'il envisage toujours de briguer la Maison-Blanche en 2020.

"Parce que je suis une célébrité, tout le monde m'avait dit de ne pas révéler que j'ai adoré les débats, que j'ai adoré son approche", a lâché jeudi  soir le chanteur dans un long discours sur scène à San José, en Californie, récoltant les huées du public et une pluie de critiques sur les réseaux sociaux.

Le mari de la star de téléréalité Kim Kardashian a ainsi pris le contrepied de nombreux artistes qui avaient soutenu Hillary Clinton durant la campagne.
Kenye West se dit favorable à Donald Trump sur scène à San Diego (17/11/2016 - (amateur)
Selon Kanye West, la présidence de Donald Trump pourrait faire changer les  choses, en exposant les idées racistes au grand jour. "Si les gens sont  racistes et trouvent plus d'inspiration à dire ce qu'ils ressentent, alors ils  se dévoilent", a développé le rappeur noir.

"Aux Noirs je dis, arrêtez de vous focaliser sur le racisme. Ce monde est raciste, ok ?", a poursuivi Kanye West qui est aussi revenu sur des déclarations faites l'année dernière dans lesquelles il avait dévoilé ses ambitions politiques pour 2020.

"J'ai des idées sur la manière dont nous devrions nous entendre", a-t-il  expliqué, selon des vidéos du concert de San José. Il a suggéré que Barack Obama et Hillary Clinton puissent conseiller Donald  Trump, pour diriger les États-Unis avec des "idées collectives".

Le rappeur qui fut soutien de Barack Obama et critique de George W. Bush,  entretient de bonnes relations avec Donald Trump qui a déclaré l'année  dernière: "Je ne dirais jamais rien de mal à son sujet (...) car il aime Trump."

Kanye West a admis que ses fans n'étaient pas a priori des supporteurs du milliardaire républicain, se demandant à San José s'il rencontrerait des difficultés pour vendre les places des prochaines dates de sa tournée.