Jay Z prépare un film et une série sur le jeune Trayvon Martin, tué en 2012

Par @Culturebox
Mis à jour le 24/03/2017 à 19H09, publié le 24/03/2017 à 18H58
Jay Z le 8 mars 2017 lors d'une discussion sur Spike TV (Etats-Unis).

Jay Z le 8 mars 2017 lors d'une discussion sur Spike TV (Etats-Unis).

© Dave Kotinsky / Getty Images / AFP

Jay Z n'est pas seulement un rappeur talentueux et un businessman avisé : il s'invite de plus en plus dans le débat d'idées, notamment avec des projets audiovisuels. Le dernier en date, co-produit avec la Weinstein Company : une série documentaire et un film de fiction sur Trayvon Martin, l'adolescent noir abattu en 2012 en Floride par un agent de sécurité, alors qu'il n'était pas armé.

Ce fait-divers a inspiré le mouvement Black Lives Matter

Cet incident qui n'était hélas pas le premier ni le dernier a eu un retentissement mondial. L'acquittement en 2013 de l'agent de sécurité George Zimmerman qui avait abattu Trayvon Martin agé de 17 ans, a inspiré la naissance du mouvement Black Lives Matter (Les vies noires comptent). Un mouvement auquel la plateforme de streaming Tidal de Jay Z a versé 1,5 million de dollars l'an passé.
 
Selon le site du magazine Variety, Jay Z travaille en collaboration avec la Weinstein Company sur une série documentaire en six épisodes sur ce cas emblématique des violences contre les afro-américains et des inégalités raciales face à la justice. Le studio envisage également un long-métrage de fiction sur le même sujet.

En juillet 2016, Jay Z a publié le titre "Spiritual" (ci-dessous) pour protester contre les brutalités policières.

 

Fim et série seront basés sur deux livres

Ces projets seront basés sur deux livres dont Jay-Z et le studio ont remporté les droits à l'issue d'une bataille d'enchères. Il s'agit de deux ouvrages sur ce fait divers : "Suspicion Nation" et "Rest in Power : The Enduring Life of Trayvon Martin". 
 
Trayvon Martin avait 17 ans lorsqu'il a été tué par George Zimmerman, qui participait à un groupe de surveillance de voisinage et a plaidé avec succès la légitime défense face à l'adolescent désarmé lors d'un procès. Son acquittement avait généré de nombreuses et longues manifestations à travers le pays.
 
"Suspicion Nation", de la journaliste Lisa Bloom, raconte le procès de Zimmerman qu'elle a suivi pour NBC et les erreurs commises selon elle par l'équipe d'accusation. "Rest in Power" est un récit beaucoup plus personnel des parents de l'adolescent, Sybrina Fulton et Tracy Martin.

Jay Z a déjà co-produit une série sur un autre cas emblématique

Jay Z et le studio Weinstein ont déjà collaboré sur une autre série documentaire en six épisodes, "Time: The Kalief Browder story", dont la diffusion a débuté ce mois-ci sur Spike TV outre-Atlantique. Il s'agit de l'histoire vraie d'un lycéen de 16 ans originaire du Bronx, un quartier noir de New York.

Accusé d'avoir volé un sac à dos, Kalief Browder a eu beau clamer son innocence, il est resté en détention sans procès durant trois ans dans la terrible prison de Rikers Island. Les poursuites ont finalement été abandonnées et l'affaire classée. Mais le jeune homme, atteint de stress post-traumatique, s'est pendu en 2015.

"Sa mort est là pour nous apprendre à sauver une génération d'enfants", a expliqué Jay Z début mars lors d'une discussion au sujet de la série. Son objectif : aider à montrer l'urgence d'une modification du système pénal et carcéral américain.