Grand Corps Malade se produit gratuitement vendredi au Blanc-Mesnil

Par @Culturebox
Mis à jour le 11/06/2015 à 18H05, publié le 11/06/2015 à 17H51
Grand Corps Malade (2014)

Grand Corps Malade (2014)

© LIONEL BONAVENTURE / AFP

Grand Corps Malade se produira gratuitement vendredi soir dans un collège du Blanc-Mesnil, commune de Seine-Saint-Denis, où sa venue avait été annulée au mois de mai par le maire, a annoncé jeudi le slameur à l'AFP.

Fabien Marsaud, alias Grand Corps Malade, jouera à partir de 19 heures dans la cour du collège Jacqueline de Romilly mis à disposition par le département de Seine-Saint-Denis, propriétaire des lieux, a-t-il déclaré, "heureux de pouvoir finalement jouer" au Blanc-Mesnil.

"Ca va être des conditions un peu spéciales, excitantes. On sera dans un petit préau couvert, aménagé avec une scène, et tout le public sera dans la cour", a décrit le slameur, natif de cet ancien bastion communiste.

Grand Corps Malade : "Funambule" (2013)

Dans le cadre de sa tournée "Funambule Tour 2015", Grand Corps Malade devait se produire le 21 mai au théâtre municipal de cette commune du nord de la banlieue parisienne. Invoquant un "problème d'assurance", la mairie avait annulé son concert une semaine avant.

"Provocation"

Une "censure" pour "raisons politiques", selon l'artiste de 37 ans qui y voit une opposition du nouveau maire Les Républicains, Thierry Meignen, à la venue sur scène pour un duo de Rachid Taxi, un ami qui vit au Blanc-Mesnil. Qualifiant Rachid Taxi de "militant d'extrême-gauche" qui le "calomnie sur internet", l'édile avait indiqué à l'AFP que "le simple fait de faire monter cette personne sur scène" était "une provocation".

"Je dis non car la ville paye pour avoir Grand Corps Malade. Dans le contrat, il vient seul, il est assuré et ça n'est pas respecté", s'était-il justifié. Sa décision avait notamment été condamnée par la ministre de la Culture, Fleur Pellerin, et le président socialiste du département, Stéphane Troussel, qui avait proposé en échange d'accueillir Grand Corps Malade dans un collège de la commune.

En accord avec l'Éducation nationale, le département a organisé l'événement, gratuit mais sur réservation, géré la billetterie et va prendre en charge la sécurité.

Les 300 premières places disponibles ont été réservées en une matinée et "les cent dernières ont été ouvertes à la réservation" jeudi, a précisé le slameur, qui a invité Rachid Taxi à le rejoindre sur la scène.