"Error 404", nouvel album de Brav, rappeur solitaire et solidaire

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/03/2016 à 16H59, publié le 01/03/2016 à 16H27
L'artiste Brav

L'artiste Brav

© Marie-Pierre Durand

Deuxième album solo crée en quelques mois à peine, Brav nous présente "Error 404" dans les bacs depuis quelques jours. Après avoir sorti "Sous France" l’année dernière, il revient avec de nouveaux titres toujours aussi marqués par des paroles engagées. "Error 404", c’est son deuxième bébé.

Ancien membre du groupe Bouchées Doubles, Brav propose un album solo riche mixant rap, pop et rock. S’il n’est certainement pas le premier à vouloir être porteur de messages, Brav sait pourtant se démarquer de ses confrères en se rapprochant le plus possible de sa première source d’inspiration : les gens. 
 

Reportage : K. Saidi / I. Ganne / A. Delahaye
 


"Error 404 est la page qui s’affiche quand on écrit un mot ou une référence qui ne se trouve pas sur Internet. J’ai voulu décliner cela avec tous les thèmes de notre vie que ce soit dans l’amour ou dans la paix. Actuellement, on connaît des conflits dans le monde qui sont très durs donc il serait possible de taper le mot "paix" sur la toile et de tomber sur cette fameuse page Error 404", explique le rappeur. 
 


Avec des représentations données en appartements dans toute la France et des influences telles que Coluche ou l’Abbé Pierre, Brav a trouvé l’inspiration pour écrire ce nouvel opus : "J’ai compris que ce n’était pas en écrivant des textes compliqués que j’allais toucher les gens. Ce n’est pas parce que la rime est belle ou que le propos est complexe que l’on est forcément intelligent", affirme l’artiste. 

 


Brav s'écoute et se regarde. Infographiste passioné de David Fincher, il s’est inventé une imagerie singulière que l'on retrouve dans ses clips musicaux. Artiste engagé, la misère sociale, le dysfonctionnement du système et l’humanité déshumanisée sont les principaux sujets de ses chansons. Homme à l'esprit vagabondeur, il voyage notamment en Palestine et sort son premier livre photographique "La Lune sans les étoiles" financé par les internautes et dont les bénéfices ont été versés à l'association NCAA (Nawa for Culture and Arts Association) dans le but de construire un centre culturel au sein du pays. 

 

Pochette du deuxième album de Brav "Error 404" (en photo : son père)

Pochette du deuxième album de Brav "Error 404" (en photo : son père)

© Brav "Error 404" / DIN Records