Entre rap et pop, Boostee est prêt à conquérir le monde

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/05/2017 à 13H23, publié le 29/05/2017 à 17H10
A peine après avoir sorti son premier album "Bluesky", le rappeur Boostee annonce un retour dans les studios, avec à la clef un projet qui devrait voir le jour cet été.

A peine après avoir sorti son premier album "Bluesky", le rappeur Boostee annonce un retour dans les studios, avec à la clef un projet qui devrait voir le jour cet été.

© Victor Delfim

Boostee vient de son sortir son premier album "Bluesky". Aux porte du succès, c’est une tournée à l’internationale qui s’annonce pour le rappeur. Entre deux concerts, il trouve tout de même le temps de se remettre au travail, et espère bien proposer un nouveau projet pour cet été.

Boostee, si ce nom ne vous évoque rien, il ne vous reste plus guère de temps avant de l’entendre résonner partout. Entre rap, pop et électro Boostee séduit les foules et crée l’engouement autour de ses chansons. Son premier album, "Bluesky" est sorti en mars dernier. C’est maintenant le temps des lives. Invité sur les scènes nationales, Boostee s’envole aussi bientôt à l’étranger, pour donner un concert en Russie en juillet.

Reportage : France 3  - E. Cornet / F. Blévis / L. Calvy / C. Beauvalet
De son vrai nom Mehdi Calendreau, Boostee est originaire de Cholet. A l’âge de 11 ans, il découvre le rap à travers les musiques américaines dont il s’inspire pour sortir son tout premier EP, "By Myslef" alors qu’il n’a que 15 ans. Issu d’une génération connectée, Boostee utilise les réseaux sociaux pour communiquer et partager ses musiques. Sur sa chaîne Youtube "BoosteeOfficiel", il sort chaque lundi un nouveau son. En créant le rendez-vous, le rappeur crée aussi l’addiction. Très vite une communauté le soutient, et c’est sur scène qu’il satisfait son besoin de musique.
Boostee sait s’entourer. Pour réaliser ses clips, il fait appelle au réalisateur Joris Favraud qui collabore avec le groupe Babel. Quant à ces "instrus", c’est le beatmaker Nino Vella, du groupe Babel, qui les produit. Son deuxième EP, "Rêve de Gamin" en 2014. De là, les succès s’enchaînent très vite. Son single "Feel Alone" sorti à la fin de l’année 2015, puis c’est son titre "Pop Corn" qui en 2016 devient le hit de l’été avec une certification platine et près de 8 millions de vue sur Youtube.
Son album "Bluesky" sorti en mars 2017 séduit le public français, mais aussi l’international. Entouré de son manager, il fait régulièrement le point sur l’intérêt qu’il suscite à l’étranger. En juillet, Boostee et son équipe s’envoleront pour la Russie où le rappeur donnera un concert. Comme il l’explique, la distance n’est pas un obstacle, bien au contraire. Il faut savoir se déplacer pour porter le plus loin possible les titres du jeune français de 22 ans : "Si demain la Chine nous appelle pour un live, on y va. […] Dès que les gens s’intéressent à ce que je fais partout dans le monde, on fonce et on y va."
Comme un rituel, Boostee et Nino Vella composent des titres en français avec des refrains en anglais. Une raison toute simple qui semble fonctionner auprès du public : "Ce que je me dis, et je le pense vraiment parce que je le vis, c’est que dans les refrains je m’en fiche un peu de ce que disent les chanteurs : c’est le moment où on se laisse aller, où on danse. Donc s’il y a un message à faire passer, à mes yeux ce n’est pas dans le refrain, mais dans le couplet." Un compromis juste et équilibré qui semble réussir à Boostee.

Et loin de se reposer sur ses lauriers, Boostee a déjà sorti un nouveau single, "Smile" qui annonce le retour du rappeur en studio, avec un nouveau projet qui devrait voir le jour cet été.