Crescendo, un rappeur qui jongle avec les mots

Par @Culturebox
Mis à jour le 22/01/2016 à 14H07, publié le 21/01/2016 à 15H04
Crescendo en enregistrement à Amiens

Crescendo en enregistrement à Amiens

© France 3 culturebox

Alvin Chris, jeune rappeur amiénois, fait danser les mots. A 24 ans seulement ce jeune rappeur multiplie les concerts. A son actif, déjà une dizaine de clips diffusés sur internet. En ce début d’année 2016, il vient de sortir son premier album "Melimeloman" à télécharger sur le web.

Reportage : Bonté Thierry / Olivier Floriane / Francois Julien / Duchet Nicolas

La musique, c’est sa vie

Passionné de musique et amoureux des mots depuis son plus jeune âge, Alvin Chris alias Crescendo, ne vit que pour le rap. Fasciné par les rimes depuis son adolescence, le jeune auteur-compositeur et interprète a démarré avec un groupe de funk/rock/pop avant de découvrir le hip hop. Alvin Chris s'est ensuite perfectionné lors de joutes de rap à capella avec le collectif "Rap Contenders". Une période durant laquelle il apprendra également à dompter la scène. 
 

Un rappeur connecté  

Comme beaucoup d’artistes, le rappeur amiénois mise sur la toile pour percer. Il compose ses textes sur son ordinateur qu’il emmène partout. Alvin Chris capte et assemble des sons et des mélodies qu’il passe des heures ensuite à retravailler à l’aide de logiciels de création. Il fait tout sur internet, il crée, produit et diffuse ses titres.

C’est un peu le seul média qu’on a quand on commence … C’est important que les gens, quel que soit l’endroit où ils se trouvent, puissent retrouver sur internet les sons, les vidéos" explique le jeune rappeur pour qui le web est un passage obligé pour débuter une carrière :"Tous les artistes sont présents sur le web". 


Des textes soignés

Alvin Chris se distingue également par son écriture. Bien loin des rappeurs au vocabulaire restreint, Crescendo manie plutôt bien la langue de Moliére avec ses jeux de mots.

Souvent la nuit, j'admire les étoiles comme Simba, le ciel brille de tout là haut et moi j'suis si bas".

Une écriture travaillée saluée par la profession comme Gaëtan, ingénieur du son : "Ses textes changent de ce que j’ai l’habitude d’entendre, des petits rappeurs du coin qui n’ont  pas grand-chose à raconter finalement, lui au moins c’est un peu plus poétique, un peu plus recherché".

Des textes soignés à découvrir dans son premier album "Melimeloman" sortie le 15 janvier 2016 et à télécharger sur internet. Parmi les titres à découvrir: "Aller simple".