Armes, sexe, drogues : le clip polémique de "très" jeunes rappeurs de Sarcelles

Par @Culturebox
Mis à jour le 02/03/2015 à 11H12, publié le 02/03/2015 à 11H10
Extrait du clip polémique "1er pocheton"

Extrait du clip polémique "1er pocheton"

© France 3 culturebox

Nouveau scandale autour d'un clip de rap. Un groupe de pré-adolescents, originaires de Sarcelles, a été mis en scène dans une vidéo, brandissant des armes et des liasses de billets, et tenant des propos choquants sur la violence, la drogue et le sexe. Le maire de la ville s'inquiète de cette situation. Une enquête est ouverte pour identifier les enfants et surtout ceux qui ont réalisé le clip.

Reportage : C. Cabral / Y. Dewulf / G. Bucur 
Certains des garçons qui apparaissent dans le clip ont à peine dix ans. Et pourtant, ils parlent de drogue, d'armes, de tuer des gens et de sexe sans aucune gêne. Le clip, baptisé "1er pocheton", en référence au petit sac plastique qui contient les doses de drogue, a été mis en ligne il y a quelques semaines et dépasse désormais les 110 000 vues. Les paroles sont choquantes et explicites "Il faut se faire soseillo (de l'oseille). Sors pas un taret, si t'as pas les c... de tirer. Ici c'est sans pitié, on t'allume au mortier". Ou encore "On te canarde, y'a pas de pitié, on vise pas les ieps (pieds), on vise la teuté (tête)". 

Une enquête est en cours

Les spécialistes qui ont visionné la vidéo ne savent pas encore avec certitude si les armes que l'on voit sont factices ou non. Le député-maire PS de Sarcelles (Val d'Oise), François Pupponi, scandalisé par cette affaire, a déclaré à plusieurs médias qu'une plainte allait être déposée. Il faut identifier les enfants pour retrouver leurs parents et savoir s'ils ont donné leur autorisation au tournage. Et il faut surtout identifier clairement les personnes qui ont produit et réalisé le morceau. On voit l'un d'eux dans le clip, il se fait surnommer "Le manouche".

Nouvelle polémique dans le milieu du rap

Les polémiques autour des clips de rap sont nombreuses. La dernière est récente et concerne également une vidéo où l'on voit des liasses de billets, de la drogue et des rodéos de voiture dans les rues d'une cité de Compiègne. Elle est l'oeuvre du rappeur Papiss et fait également le buzz sur internet.

Mais ces polémiques mêlent rarement des enfants. Les auteurs du clip "1er pocheton" risquent des peines d'emprisonnnement et des amendes, notamment pour incitation à la débauche.