Après 7 ans de silence, le Wu-Tang Clan de retour dans une Amérique à cran

Par @Culturebox
Mis à jour le 01/12/2014 à 17H09, publié le 01/12/2014 à 16H27
Le Wu-Tang Clan sur scène à Las Vegas le 18 septembre 2014

Le Wu-Tang Clan sur scène à Las Vegas le 18 septembre 2014

© MediaPunch/REX/REX/SIPA

Les membres du Wu-Tang Clan se sont réunis pour sortir un nouvel album, "A Better Tomorrow" ("Un lendemain meilleur"), particulièrement d'actualité dans une Amérique à cran après plusieurs événements tragiques impliquant des Noirs et des policiers blancs.

Dans ce premier album en sept ans, qui sort mardi, les icônes du hip-hop dénoncent de front la brutalité policière et s'en prennent aussi à d'autres maux de la société, le tout sur une rythmique raffinée enrichie de morceaux tirés de films de kung-fu, un grand classique pour le groupe de rappeurs new-yorkais.

Ceux-ci invoquent par exemple Malcolm X et appellent les afro-américains à "se dresser, être forts". "Nous voulons la justice / La police est censée protéger et servir / Mais elle nous tire dessus comme sur des animaux sauvages / Ils ont des nerfs de tueurs de sang froid / Avec leurs chemises bleues ils tuent notre jeunesse noire", chante notamment Raekwon, l'un des huit membres du groupe. 

Les paroles semblent complètement d'actualité après les émeutes de la semaine passée dans la petite ville de Ferguson, dans le Missouri (centre des Etats-Unis) consécutives à la mort d'un jeune homme noir, Michael Brown, abattu par un policier début août alors qu'il n'était pas armé. Le policier a invoqué la légitime défense et un grand jury a décidé de ne pas l'inculper.

Wu-Tang Clan : "Ruckus in B Minor"  sur le plateau de David Letterman
Pourtant, le groupe travaillait sur "A Better Tomorrow" bien avant les événements de Ferguson, ses membres évoquant ce nouvel opus depuis 2011. Les fans pensaient que l'album sortirait en 2013, pour coïncider avec les 20 ans du groupe, mais un désaccord entre Raekwon et RZA, deux des figures du Wu-Tang Clan, a retardé la production. "Je dirais que vous entendrez une certaine maturité dans notre processus de réflexion. C'est un album très lyrique, beaucoup d'histoires ou de morceaux d'histoires", a expliqué RZA à l'AFP et quelques autres médias lors d'une session d'écoute de l'album dans un studio à New York.

Exemplaire unique

L'album n'oublie pas non plus un petit clin d'oeil à Ol' Dirty Bastard, un des membres originaux du groupe décédé en 2004, dont un des morceaux est repris dans le premier morceaux de "A Better Tomorrow". On ne sait pas si les membres du Wu-Tang Clan, dont certains mènent des carrières solo en parallèle, se réuniront de nouveau à l'avenir. Mais au moins un de leurs travaux devrait trouver un certain écho: le double album "Once Upon a Time in Shaolin" n'a été enregistré qu'à un seul exemplaire.

RZA voudrait que cette copie de l'album elle-même parte en tournée, avec des fans qui paieraient pour l'écouter dans des musées ou d'autres lieux choisis. La seule copie de l'album serait ensuite vendue. Le rappeur a indiqué avoir déjà reçu des offres de plusieurs millions de dollars pour cet exemplaire unique.