Alltta, le projet hip hop intense de 20Syl de C2C, est en tournée. Interview.

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 12/07/2017 à 16H46, publié le 07/07/2017 à 11H09
Alltta c'est 20Syl et Mr J.Medeiros.

Alltta c'est 20Syl et Mr J.Medeiros.

© DR

Alltta est un acronyme qui fera bientôt partie de votre vocabulaire. Il s'agit d'un duo de choc réunissant 20Syl, un beatmaker nantais qui transforme tout ce qu'il touche en or de Hocus Pocus à C2C, et d'un rappeur américain ultra volubile aux textes denses, Mr J.Medeiros. Interview et portrait à l'heure de la tournée des festivals.

Allta, "un hip hop moderne qui n'a pas oublié ses racines"

Imaginez des instrumentaux hip hop mélodiques aux rythmiques puissantes sur lesquels viendrait surfer un rappeur énergique au flow cascadeur. Alltta (pour A Little Lower Than The Angels, Un Peu En Dessous des Anges) c'est ça. "Un hip hop moderne qui n'a pas oublié ses racines, un hip hop aux inspirations vintage qui n'a pas peur de mettre un pied dans l'électro et les technologies actuelles", résume 20Syl.

20Syl et Mr J Medeiros avaient en tête ce projet de duo depuis des années. Depuis 2004 précisément, lorsque le rappeur californien était venu enluminer le hit "Hip Hop?" de Hocus Pocus, le groupe nantais emmené par le surdoué 20Syl. On écrit surdoué parce que 20Syl, connu également pour ses prouesses aux platines au sein de C2C (5 titres de champions du monde de turntablism et 4 Victoires de la musique en 2013 à leur actif), sait vraiment tout faire. Production, écriture, turntablism, mc'ing : ce perfectionniste qui se voit comme "un vrai rat de studio", maîtrise tout avec le même cœur à l'ouvrage et le même souci du détail.

Moins connu du public, Mr J. Medeiros a débuté il y a 20 ans dans The Procussions, un groupe de rap "conscient" américain un temps classé dans la case "rap chrétien". "Il s'en est totalement détaché aujourd'hui pour s'intéresser à des questions plus littéraires et philosophiques", matière première de ses textes fourmillants de références cinématographiques, précise 20Syl. Des textes à plusieurs degrés de lecture car ce mc capable d'une grande variété vocale "essaye de créer une forme d'écriture cubiste dont chaque mot doit avoir différents angles d'approche".

Comme deux albums solo en un seul

Outre l'amitié, qu'est ce qui réunit ces deux-là ? Les connexions artistiques, d'abord. "Nos inspirations musicales sont les mêmes, ce sont des groupes comme A Tribe Called Quest, De La Soul et The Roots qui nous ont donné envie de faire de la musique à l'adolescence." Leur autre point commun est leur manière de travailler, "cette façon d'être très très productifs pour ne garder au final que peu de chose".

Voilà qui explique en partie l'intensité et la densité remarquables de leur premier album, "The Upper Hand", sorti en février. Le disque de deux maîtres chacun dans sa partie, très riche aussi bien au plan musical que verbal.

"Ce qui nous plaît dans ce projet c'est que chacun peut développer son domaine spécifique de son côté comme si on travaillait sur des projets solos. Mais on veut aller plus loin qu'une simple juxtaposition d'un mec qui fait des instrus et d'un gars qui rappe, on essaye de créer une émulsion qui nous appartienne à tous les deux", analyse 20Syl. "Sur cet album, on a essayé de mettre le beatmaking au même niveau que le rap. On a presque pu développer deux albums solo en un seul".

Oui, deux albums solos pour le prix d'un. C'est exactement l'effet que fait le très copieux "The Upper Hand". La version instrumentale, publiée en parallèle, le prouve : elle s'écoute très bien toute seule.

Un tandem libre et curieux à ne pas louper sur scène

"Le leitmotiv de Alltta c'est de se surprendre nous-mêmes. On a envie de mettre notre expérience et nos backgrounds musicaux respectifs au service d'un projet où on se donne beaucoup de liberté. On est trop vieux finalement pour s'imposer les règles de tel ou tel mouvement. Cela nous permet de faire de la trap comme du boombap sur le même disque. On a traversé tous les deux trois ou quatre générations de rappeurs et on n'a jamais été blasés, on ne se dit pas "le rap c'était mieux avant", on est toujours curieux de ce qui sort, on se prend encore des claques de jeunes artistes. "

Sur scène, attendez vous à l’assaut compact et nourri de deux garçons motivés, l'un au micro et l’autre derrière ses platines et ses machines quand 20Syl, qui est aussi rappeur, ne s'empare pas lui aussi du micro (comme on le voit sur la vidéo ci-dessous). "La proposition live correspond bien au disque. On a quelque chose d'à la fois graphique en lumières et vidéos, avec une performance de rap très énergique. Je suis resté sobre dans les visuels pour ne pas vampiriser sa performance vocale." Ah oui, parce qu’en plus d’être producteur, turntablist, arrangeur et rappeur, 20Syl, qui signe tous les visuels ultra classe de Alltta, est aussi graphiste et scénographe. Ce type nous étonnera toujours.


Alltta est en concert vendredi 7 juillet à 18h50 au Fnac Live (place de l'Hôtel de Ville de Paris), puis le 8 juillet aux Ardentes de Liège (Belgique), le 13 juillet aux Vieilles Charrues (Carhaix), le 21 juillet au Paleo de Nyon (Suisse), le 28 juillet Au Fil du Son à Civray. Ils repartiront ensuite en tournée fin septembre et octobre, à Rouen, Montpellier, La Rochelle, Rennes, Strasbourg, Lyon, Poitiers…