A l'occasion de l'anniversaire d'Akhenaton, revivez son dernier concert à la Gaîté Lyrique !

Il clame à coup de rimes philosophiques son amour et son respect pour la musique rap. Grâce à son accent marseillais, son flow et son phrasé sont reconnaissables parmi beaucoup d’autres. Il est aujourd'hui l’un des représentants du rap français les plus écoutés.

C’est son discours sincère et souvent percutant qui a fait la notoriété du rappeur. Ayant commencé sa carrière au sein du groupe IAM en 1989, Akhenaton démontre de son charisme avec un sens aigu de la critique et des textes qui défendent les couleurs du rap. 

Un cinquième opus plein de sagesse

Après 25 ans au sein du groupe IAM et 4 albums en solo, Akhenaton se remet à l’écriture pour un projet personnel intitulé "Je suis en vie", sorti sur le label Def Jam France en 2014. Sur cet album l’artiste fait preuve  d’une grande sagesse dans des compositions inspirées par la vie du samouraï japonais Musashi, héro du livre d’Eiji Yoshikawa, "Le Sabre Et La Pierre".

« Un jour, après cinquante duels et cinquante personnes tuées, il se retrouve sur un pont à Kyoto le matin, il regarde la rivière, la citadelle, les oiseaux, la lumière qui commence à éclairer les montagnes autour et il dit "Je suis en vie". Cette phrase est presque aussi importante que tout son parcours guerrier [...] À partir de cette image, j’ai construit tout le concept de l’album ».

C’est avec le compositeur et pianiste Sébastien Damiani qu’Akhenaton collabore sur ce cinquième opus en livrant des textes profonds et de l’émotion pure. Bien que ce soit un projet solo, ses proches tels que les rappeurs R.E.D.K, Shurik’n ou encore le DJ Cut Killer sont au rendez-vous sur quelques morceaux aux influences variées.


Le titre "Souris, encore", extrait de l’album "Je suis en vie"
Akhenaton interprète "Souris, encore"

Distribution

  • Date 28 mars 2015
  • Durée 1h 7min
  • Production Neutra