A Compiègne, entre drogue et argent facile, le clip de Papiss dérange

Par @Culturebox
Mis à jour le 25/02/2015 à 11H54, publié le 25/02/2015 à 11H43
Extrait du clip "Mes negros " de Papiss

Extrait du clip "Mes negros " de Papiss

© France 3 culturebox

A 19 ans, le jeune rappeur Papiss a en partie réussi son pari, se faire connaître. Mis en ligne au début du mois de février, son clip "Mes négros" a déjà été vu plus de 85.000 fois. Mais il a provoqué la polémique dans sa ville d'origine, Compiègne, à cause de certaines scènes. Beaucoup de drogue, des rodéos dans la rue et des liasses de billets, la justice s'est même saisie de l'affaire.

Reportage : C.Juteau / A. Barège / F. Labigne 
Une enquête a été ouverte par le parquet de Compiègne pour "incitation à la commission d'un délit". Le jeune rappeur, qui se défend de toute provocation, devrait prochainement être entendu par la justice. Le clip a été tourné dans le quartier du Clos-des-Roses avec une centaine de jeunes. Mais ce qui agace le plus certains élus qui sont montés au créneau, c'est que le rappeur a enregistré et monté son clip dans un studio prêté par la mairie. 

Drogue et liasses de billets

Dans le clip, on voit de très nombreuses boulettes de shit et des sacs de drogue. "Tout est factice", assure Papiss, "il n'y a pas de drogue dans le clip". 

Ce qui ne plaît pas aux élus, c'est l'image renvoyée par ce quartier de la cité impériale. Les jeunes laissent ainsi transparaitre un malaise, alors que le quartier est en pleine rénovation urbaine. 

A voir, le clip de Papiss "Mes Négros"


Une polémique bénéfique pour Papiss ? 

Une polémique politique, sans doute, qui a le mérite pour Papiss que l'on parle de lui. Il rejoint ainsi la (très) longue liste des rappeurs, français et américains, qui font scandale. Et moins d'un mois après la mise en ligne de son clip, plus de 85.000 personnes l'ont déjà regardé. Papiss ne doit pas s'en plaindre !