Yael Naim, un duo émouvant avec Brad Mehldau sur "Coward"

Par @annieyanbekian Journaliste, responsable de la rubrique Jazz-Musiques du Monde de Culturebox
Mis à jour le 16/03/2015 à 10H55, publié le 18/02/2015 à 17H25
Yael Naim en concert au Musée de la piscine de Roubaix le 3 octobre 2014

Yael Naim en concert au Musée de la piscine de Roubaix le 3 octobre 2014

© Hubert Van Maele / PhotoPQR La Voix du Nord

Le 16 mars, la chanteuse franco-israélienne Yael Naim et son alter ego David Donatien sortiront leur troisième album commun, "Older", sur le label Tôt ou Tard. L'un des titres-phare en sera le poignant "Coward" ("lâche"), enregistré d'ores et déjà en trois versions différentes. Pour l'une d'elles, Yael Naim a fait appel au célèbre pianiste de jazz Brad Mehldau.

Le 13 mai 2014, Yael Naim et David Donatien avaient présenté en avant-première des extraits de leur futur album, lequel s'annonçait très personnel et introspectif, lors d'une Nova Session mémorable. La voix étranglée par l'émotion, Yael Naim avait présenté "Coward" comme une chanson écrite "à un moment où (elle) avait découvert qu'elle était lâche", sans trouver les mots pour en dire davantage.

Voici la version enregistrée avec Brad Mehldau.
Yael Naim : "Coward" (feat. Brad Mehldau)
Dans cette lecture piano-voix, où le piano renforce les échos baroques de la mélodie, le solo de Brad Mehldau remplace le trio des 3somesisters. Mais l'album "Older" renfermera leur version lyrique qui avait marqué les spectateurs et auditeurs de la Nova Session.
Yael Naim : "Coward" avec les 3somesisters, dans l'émission "Ce Soir ou jamais" (France 3 - 30 janvier 2015)
Yael Naim a enregistré une troisième version de "Coward", également très belle, enregistrée cette fois avec un orchestre néerlandais, le Metropol Orkest, dirigé par Jules Buckley. La version de Brad Mehldau et celle de cette phalange figurent sur un EP intitulé "Coward".
Yael Naim : "Coward" avec le Metropole Orkest (direction Jules Buckley)