Weird Al Yankovic parodie "Happy" de Pharrell Williams

Par @Nijikid Journaliste, responsable de la rubrique Rock-Electro-Rap de Culturebox
Mis à jour le 15/07/2014 à 18H18, publié le 15/07/2014 à 14H30
Al Weird Yankovic dans "Tacky" parodie de "Happy" de Pharrell Williams.

Al Weird Yankovic dans "Tacky" parodie de "Happy" de Pharrell Williams.

© Saisie écran du clip "Tacky"

Dans la pop music, les stars pourvoyeuses de hits ont leur parodiste en chef : Weird Al Yankovic. Les plus grands ont été croqués par ce comique aussi féroce qu'hilarant : Michael Jackson, Lady Gaga ou Nirvana ont vu leurs tubes parodiés dans des clips mémorables et avec des paroles à s'étouffer de rire. L'omniprésent Pharrell Williams ne pouvait pas y échapper. C'est chose faite. Regardez.

"Ringard" contre 'Happy"

La parodie de "Happy" de Weird Al Jankovic s'appelle "Tacky". C'est à dire ringard. Ou vulgaire. Soit l'inverse absolu de ce que représente Pharrell Williams, au top de la hype en matière de musique et de style. Dans le clip, Al Yankovic est entouré d'une brochette d'acteurs parmi lesquels on reconnaît Jack Black. 

Dans ses paroles, Yankovic liste un maximum de fautes de goûts possibles en 2014 en gardant le même phrasé que sur l'original. "Ca peut paraître fou de porter des rayures et de l'écossais, j'instagrame tous mes repas (...) On peut aller voir un concert mais je te ferai payer", commence le premier couplet, avant que le refrain entonne "parce que je suis ringaaaard"....

Il continue avec des rimes telles que "Je porte ma ceinture avec des bretelles, et des sandales avec mes chaussettes"  ou encore "Je rencontre une nana, je lui demande ceci et cela, genre tu es enceinte ou juste vraiment grosse ?". La classe, quoi.


Son nouvel album tire sur tous les hits du moment

La mise en ligne du clip "Tacky" sert de booster pour la sortie du nouvel album parodique de Al Weird Yankovic, "Mandatory Fun", publié mardi 15 juillet.

Il s'en donne à coeur joie et passe à sa moulinette comique tous les tubes récents, de "Royals" de Lorde à "Radioactive" de Imagine Dragons, en passant par "Blurred Lines" de Robyn Thicke et "Fancy" de Iggy Azalea. 

En attendant, vous pouvez vous rafraîchir la mémoire avec les titres qui l'ont fait connaître dans les années 80 : "Like a surgeon" (comme un chirurgien) qui parodiait "Like a Virgin" de Madonna et "Eat it" (mange-le) qui parodiait "Beat it" de Michael Jackson.

Update : le clip parodique de "Blurred Lines" signé Al Yankovic vient de sortir. Baptisé "Word Crimes" (difficilement traduisible autrement que par "délit de langage"), il s'agit d'un petit cours de grammaire et de syntaxe anglais franchement délicieux.