"Viola Beach", le premier album du groupe britannique, publié à titre posthume

Par @Culturebox
Mis à jour le 30/07/2016 à 16H02, publié le 30/07/2016 à 14H47
Viola Beach (River Reeves, Jack Dakin, Kris Leonard, Tomas Lowe) en concert à Londres (Koko, 29 janvier 2016)

Viola Beach (River Reeves, Jack Dakin, Kris Leonard, Tomas Lowe) en concert à Londres (Koko, 29 janvier 2016)

© RMV / Rex / Shutterstock / SIPA

Le premier album des membres du groupe d'indie pop britannique Viola Beach, morts dans un accident de voiture en Suède en février, est sorti à titre posthume vendredi.

Jack Dakin, Kris Leonard, Tomas Lowe et River Reeves sont morts avec leur manager Craig Tarry après que leur voiture de location a plongé dans le vide du haut d'un pont sur un canal près de Stockholm. Les cinq étaient âgés de 19 à 32 ans.
 
Leur premier titre, "Swings and Waterslides", était sorti après l'accident et avait connu un certain succès.
Viola Beach, "Swings and Waterslides"


Neuf chansons dont "Swings and Waterslides"

L'album disponible vendredi, appelé simplement "Viola Beach", comprend neuf chansons, dont "Swings and Waterslides".
 
"Nous sommes immensément fiers de ce que nos garçons ont réussi à accomplir  en si peu de temps", ont expliqué les familles des membres du groupe dans un communiqué. "Nous pensons que la meilleure manière de célébrer les vies de nos  fils est de sortir un album avec leurs chansons (...) écrites avec l'intention d'être partagées, écoutées et surtout appréciées."
 
En juin, Coldplay leur a rendu hommage au festival de Glastonbury en projetant une vidéo de leur titre "Boys That Sing" et en se joignant à la musique.
Hommage de Coldplay à Viola Beach


Leur voiture a fait un plongeon dans le vide

Selon la police suédoise, leur accident était de la seule responsabilité du conducteur, dont l'identité n'a pas été révélée. Alors que la section centrale d'un pont était en train de se lever pour laisser passer un bateau en contrebas, il avait pour une raison inconnue ignoré les feux rouges et brisé deux barrières, pour finir par un plongeon de 26  mètres dans le vide.
 
L'autopsie a révélé qu'il n'avait pas d'alcool ni de drogues dans le corps, et la trajectoire de la voiture prouve qu'il ne s'était pas endormi au volant.