Un imam russe menace les fans d'Elton John d'un "châtiment divin" !

Par @pygrenu Rédacteur en chef de Culturebox
Publié le 03/10/2013 à 12H12
Elton John en septembre dernier à Los Angeles

Elton John en septembre dernier à Los Angeles

© JIM RUYMEN/NEWSCOM/SIPA

Un imam du Tatarstan, une république russe de tradition musulmane, a appelé jeudi les fidèles à ne pas assister aux concerts en Russie de la star britannique Elton John, ouvertement gay, sous peine d'être punis d'un "châtiment divin".

"La seule chose que nous pouvons faire en tant que croyants est d'appeler les gens à ne pas tomber dans la tentation du Mal et à ne pas assister au concert d'Elton John en Russie, notamment son concert à Kazan", la capitale locale, a déclaré l'imam Saïdjagfar Loutfoulline dans une interview au quotidien Nezavissimaïa Gazeta. "Ceux qui assistent au concert et ceux qui se produisent sur scène seront punis d'un châtiment divin pour avoir participé à une réunion de la sodomie", a-t-il ajouté.

Dans un communiqué diffusé sur le site de la mosquée, cet imam a dénoncé les prises de position du chanteur vis-à-vis de la communauté homosexuelle. "Tout comme la chanteuse Madonna, il préconise la légalisation du mariage entre personnes de même sexe et condamne dans les médias les gouvernements des pays qui interdisent les gay pride", a-t-il dit. Sodome et Gomorrhe sont "deux villes bibliques légendaires qui ont été détruites par Allah pour les péchés de leurs habitants: pour les relations sexuelles entre personnes de même sexe, pour l'homosexualité. Et c'est ce dont le célèbre homosexuel Elton John fait la propagande", a-t-il poursuivi. Elton John doit se produire en décembre à Moscou et à Kazan.

L'intolérance envers les gays s'est renforcée ces dernières années en Russie, où l'homosexualité était considérée comme un crime jusqu'en 1993 et comme une maladie mentale jusqu'en 1999. Les gay pride sont régulièrement interdites par les autorités et dispersées sans ménagement par la police. En juin, le président russe Vladimir Poutine a promulgué un texte de loi qui sanctionne tout acte de "propagande" homosexuelle devant mineurs. Les étrangers risquent une amende de 100.000 roubles (2.300 euros) maximum, jusqu'à 15 jours de détention et l'expulsion du pays.

Nombre de défenseurs des droits de l'homme et de personnalités publiques en Russie et à l'étranger ont dénoncé un texte selon eux homophobe, dont la formulation très vague permettrait de mettre en cause un couple homosexuel se tenant par la main en public.